Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haru Minami

H u f f l e p u f f

avatar

Nombre de messages : 139
VIP : 0
Pseudonyme : Yuugure.
© Avatar : Yuugure.
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 25
Nationalité : Japonaise & anglaise.
Pêché Capital : La paresse.
Groupe : //
Musique : Nightwish - Ever Dream ♥.

More of me.
Patronus: Chat.
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Ven 24 Avr - 20:33

i d e n t i t é ;
    Nom; Minami.
    Prénom; Haru.
    Surnom; Aucun à ce jour.
    Âge; 16 ans.
    Année;6ème année.
    Nationalité; Japonaise, et anglaise.
    Orientation Sexuelle; Haru est hétérosexuelle, jusqu’à aujourd’hui.
    Sang; Sang pur.




monde magique ;
    Maison souhaitée;C’est au Choixpeau de le déterminer, ne?
    Baguette; 28cm, taillée dans du bois de saule, elle contient un crin de licorne.
    Forme du Patronus; Chat, ce qui représente bien son côté paresseux et soigneux à la fois. Ainsi que ses changements d’humeur.
    Forme de l'Epouvantard; Sa propre forme en train d'accomplir des choses horribles. En fait, elle imagine ce qu'elle aurait pu faire de mal durant la période de sa vie dont elle ne se souvient pas (cf : rp;).
    Animal de Compagnie; Kyo, son petit chat orange.
    Métier Envisagé; Trop paresseuse pour y penser déjà, voyez-vous ;D.


r p ;

« Le présent se dégrade, d’abord en histoire, puis en nostalgie. »

    Elle était là, étendue sur une herbe apaisante, fraîche, symbolique des beaux jours et du printemps. Le parfum de la verdure, des fleurs nouvelles, mêlé à celui des rayons de soleil qui choyaient sa peau l’enveloppait d’une étreinte douce et sereine. Jamais elle ne s’était sentie aussi bien. À ses côtés, allongée tout près, sa sœur affichait la même image de paix, et on lisait sur les traits des jeunes filles un bonheur inné. Les yeux clos, l’aînée de notre héroïne, dont l’agréable prénom d’Akane rappelait les fleurs rouges qui pointaient leurs pétales au sens propre, caressait les brins d’herbe sous ses doigts fins. Seul les oiseaux osaient rompre le calme parfait de leur chant mélodieux. Rien ne pouvait être plus apaisant. Et pourtant, les tourments qui se répercutaient dans l’esprit de la jeune Haru n’en étaient pas atténués.
    « Dis, grande sœur ?
    - Mmh ?
    - Est-ce que tu crois que moi aussi, j’irai à Hogwarts ?
    - Haru.
    - …, c’est que… j’ai peur.
    - On a déjà parlé de ça. Papa et Maman sont des sorciers. Je suis une sorcière. Et tu suivras mon chemin, je n’en doute pas.
    - Mais… Toi, tu faisais des choses étranges. Surnaturelles. Tu faisais de la magie. Moi, jamais rien d’anormal ne m’est arrivé.
    - Ne t’en plains pas trop, va.
    - Alors,… tu crois que je serai une sorcière ?
    - Bien sûr. Je crois en toi, petite sœur. Tu seras la meilleure ! »
    Réconfortée, Haru garda cependant les yeux ouverts. Au dessus d’elle, ou plutôt en face d’elle, le ciel était bleu. Aucun nuage ne venait annoncer les évènements qui allaient suivre.

    Cela faisait maintenant un bout de temps que la famille Minami était intégrée en Angleterre. Seule la plus grande des deux sœurs avait eu l’occasion d’admirer un jour les paysages du Japon où elle était née. Et, lorsque celle-ci avait eu cinq ans (peut-être six ?), les parents avaient décidé de s’installer en Europe. En Angleterre. La mère ayant elle-même suivit ses études à Hogwarts étant jeune, désirait que ses deux adorables enfants marchent sur ses traces. Haru, malgré ses origines japonaises à 100% devrais-je dire, n’a jamais pu voir son pays. Mais, ayant grandit dans les rues de Londres, ça ne la dérangeait pas. Au moins, elle, elle n’avait pas de souvenirs nippons à regretter. Et parlait couramment anglais.

    Jeune fille mature pour son bas âge, Haru était déjà incroyablement belle. Plus encore que sa chère sœurs. Mais elle n'en profitait pas. Elle était quelqu'un de gentil, d'affectueux, d'attentionné. S'attachant facilement aux gens, elle accordait vite sa confiance, ce qui ne veut pas dire qu'elle était quelqu'un de naïf. Aimable et aimée, elle était aussi comme enfermée dans sa bulle, et passait plus de temps les yeux clos à rêvasser qu'à faire les choses sérieusement. Cependant, lorsque qu'un incident grave ou 'important arrivait, elle savait se réveiller et faire bouger les choses. De même que lorsqu'elle se mettait en colère, on ne la reconnaissait pas. Aujourd'hui, son caractère n'a pas changé. Mais passons, revenons à l'histoire elle-même.

    Après avoir passé l’après-midi allongées comme décrit au commencement de cette histoire, les deux inséparables sœurs rentrèrent dîner. À cette époque, la plus grande avait seize ans, et Haru dix. Ce qui inquiétait la cadette, vous l’auriez compris, c’était l’absence de signes magiques. Ses parents n’osaient pas le dire, mais eux aussi, étaient très inquiets. Akane, elle, était certaine que sa petite sœur serait une grande sorcière. Elle avait juste un peu de retard.

    Attablée autour d’un repas digne de ce nom, la famille Minami, unie comme toujours, commençait à manger. Les deux hiboux se reposaient sur le rebord de la fenêtre, la vaisselle se faisait toute seule, bref : tout était parfaitement « normal, » en toute ironie.
    « Akane, tu as encore passé une journée sans réviser tes cours. Tu devrais t’y mettre. Souviens-toi que tu entres en septième année très bientôt ! »
    Et, sur ces mots réprobateurs, la mère avala quelques gorgées d’eau.

    Puis plus rien. Le trou noir.



« Il y a des moments qu’on aimerait oublier, et d’autres dont on voudrait tant pouvoir se souvenir… »

    Elle était là, étendue sur des draps blancs, froids. Trop froids. En ouvrant les yeux, elle put détailler une chambre d’hôpital. Battant des cils, elle se redressa, incrédule. Où était passée la cuisine ? Le repas ? La famille ?

    « Oh, vous êtes enfin réveillée. Je préviendrai vos parents. »
    Haru eut beau se creuser la mémoire, elle ne se souvenait de rien. La seule personne qu’elle revoyait, c’était sa mère, contrariée, qui buvait après avoir réprimandé Akane. Oui, c’était bien le dernier souvenir qui lui revenait. Elle se souvint de ce que sa sœur lui avait un jour dit à propos de l’amnésie.
    « Parfois, certaines choses sont trop dures à vivre pour quelqu’un. Ca peut être une douleur physique, un supplice psychologique. Quelque chose d’insupportable, qui laisserait des séquelles graves. Pour éviter ces séquelles, pour éviter à la personne de souffrir, le cerveau bloque les informations concernant une certaine durée, qui peut varier de mois en années. C’est ça, l’amnésie. »

    Prise à la gorge par une peur sans nom, Haru se demanda alors : « où suis-je ? » ; « qu’est devenue ma sœur ? » Mais les plus redoutables des questions qui tournoyaient en elle ressemblaient plutôt à : « en quelle année sommes-nous ? » ; « que s’est-il passé ? » ; « est-ce grave... ? » Cependant, personne ne pouvait lui offrir de réponse, dans l’immédiat. Jusqu’à ce que la porte s’ouvre et qu’une mère accablée n’apparaisse dans son encadrement.
    « Maman ! Maman, où on est, dis ?!
    - À l’hôpital St Mangouste.
    - Que… ?! Raconte-moi, je veux tout savoir.
    - Tout à dégénéré, tu t’es mise en colère. Tu voulais connaître la vérité, si oui ou non tu serais une sorcière. Comme personne ne t’apportait de réponse, tu as explosé. La gazinière était allumée, et la flamme a pris une envergure synonyme de ta colère… Tout à prit feu… »
    Madame Minami s’interrompit. Haru sentait… Elle sentait que la voix de sa chère mère tremblait, trahissant des sanglots. Et elle imagina le pire.
    « Maman. Où est Akane ? »
    Pas de réponse. Ou plutôt, une réponse beaucoup trop claire, puisque la mère fondit littéralement en larmes. S’effondrant sur le lit de sa fille, elle articula à travers sa douleur :
    « Elle… voulait… te retenir, te calmer… Mais elle n’y est pas arrivée et… et…
    - Et je l’ai tuée dans l'incendie. »
    Cette phrase, cette réponse sonnait étrangement juste. Comme si Haru le savait, l'avait toujours su, bien qu'elle ne s'en souvint pas. Oui, en y réfléchissant, c’était évident. La trop jeune fille posa une main maladroite sur l’épaule de sa mère. Ses propres mots avaient retentit comme une détonation. Comme si quelqu’un avait appuyé sur la gâchette d’un flingue, comme si tout était mort avec.

    Finalement, la seule survivante des deux sœurs entra à Hogwarts à douze ans, passant directement en deuxième année, promettant à ses parents de tout donner pour rattraper son retard – ce qu’elle fit. Jamais elle ne se souvint d’un traître passage de cette année entière qu’elle avait manqué. Le vide complet. Mais disons qu’elle s’y habitua, se promettant d’être la meilleure des sorcières. Pour sa défunte sœur qui était la seule à croire en elle, sœur qu’elle avait malencontreusement tuée.


« La blessure cicatrisée, on oublie la douleur. »


r é a l i t é ;
    Avatar; Lee Hyori (elle est coréenne, j’espère que ça ne pose pas de problème, mon personnage étant une nippone.)
    Est-ce un personnage prédéfini ?; Non.
    Pseudo; Yuki Hana – Yuugure – Ju – Myuujikku – Myu – j’en passe.
    Prénom; Julie.
    Âge; 14 ans.
    Comment avez vous découvert le forum ? Grâce à CAMILLE ♥.
    Comment le trouvez vous ? Absolument désastreux. C’est pour ça que je me suis inscrite d’ailleurs. Non, plus sérieusement, je l’adore déjà. Et; le design est très original.
    Code; Ok by Matt'



Dernière édition par Haru Minami le Sam 25 Avr - 13:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/nice-to-meet-you-or-not-f4/la-paresse-a-cela-de-mortel-que-des-qu-on-en-triomphe-on-la-sent-qui-renait-finished-t2035.htm#25052
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Ven 24 Avr - 20:43

    B'jour & Bienvenue sur Faust jeune fille =P

    Le code est bon, on s'occupe de ta fiche très rapidement =D
Revenir en haut Aller en bas
Haru Minami

H u f f l e p u f f

avatar

Nombre de messages : 139
VIP : 0
Pseudonyme : Yuugure.
© Avatar : Yuugure.
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 25
Nationalité : Japonaise & anglaise.
Pêché Capital : La paresse.
Groupe : //
Musique : Nightwish - Ever Dream ♥.

More of me.
Patronus: Chat.
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Ven 24 Avr - 20:45

    Merci; pas de problème =). Si il y a un soucis quelconque je serai ravie de le règler. Ah, et désolée pour cette histoire m*rdique x__x.

    EDIT; une question, je peux? La date de naissance, dans le profil, c'est celle du personnage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/nice-to-meet-you-or-not-f4/la-paresse-a-cela-de-mortel-que-des-qu-on-en-triomphe-on-la-sent-qui-renait-finished-t2035.htm#25052
Alice D. Woodman

R a v e n c l a w ' s . Prefect

avatar

Nombre de messages : 301
VIP : 7
© Avatar : .
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 25
Nationalité : britannique
Pêché Capital : envie
Musique : Playground Love - Air.

More of me.
Patronus:
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Sam 25 Avr - 12:11

    Oui, c'est celui du personnage.

    En ce qui concerne ta fiche, je n'ai rien à redire au niveau de la forme, elle est fluide et écrite dans un français réellement correct. Cependant, je n'ai pas vu le caractère d'Haru dans tes anecdotes et il va falloir corriger ça (ce qui t'aidera à parachever ton personnage et ce qui nous permettra de te répartir). Aussi, je suis assez perplexe face à l'explosion d'Haru, c'est beaucoup trop. Cependant, elle aurait pu provoquer un incident en s'énervant et augmentant la taille d'une flamme (pas créer, c'est d'un plus grand niveau) se trouvant près d'une bouteille de gaz ou autre chose. C'est à toi de voir...

    Bonne chance pour ces quelques modifications ^^

_________________




    « If I had a world of my own, everything would be nonsense. Nothing would be what it is because everything would be what it isn't. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Minami

H u f f l e p u f f

avatar

Nombre de messages : 139
VIP : 0
Pseudonyme : Yuugure.
© Avatar : Yuugure.
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 25
Nationalité : Japonaise & anglaise.
Pêché Capital : La paresse.
Groupe : //
Musique : Nightwish - Ever Dream ♥.

More of me.
Patronus: Chat.
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Sam 25 Avr - 12:26

    J'avoue que l'explosion c'était un peu gros, mais bon. Rien n'est impossible 8D. J'ai apporté les modifications nécessaires, et je vais de ce pas changer la date dans mon profil.

    EDIT; je crois que tout est ok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/nice-to-meet-you-or-not-f4/la-paresse-a-cela-de-mortel-que-des-qu-on-en-triomphe-on-la-sent-qui-renait-finished-t2035.htm#25052
Choixpeau Magique

Le Choixpeau a toujours raison

avatar

Nombre de messages : 768
VIP : 13
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 106
Nationalité : Aucune
Pêché Capital : Le Savoir
Groupe : Objets Magiques

More of me.
Patronus:
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Sam 25 Avr - 14:51

    Oui, tout est bon.

    Ravi de vous rencontrer, Haru. Me voilà donc chargé de vous répartir. Humm... devant la joie naturelle, l'envie d'être sorcière et la gentillesse qui s'échappent de vous, je ne peux que vous envoyer à POUFSOUFFLE avec la certitude que vous vous y plairez.

    Bonne chance, jeune demoiselle !

      Pense à faire ta fiche de liens et de sujets pour bien intégrer ton personnage et n'ai pas peur d'aller vers les autres membres pour demander un RP. Peu d'entre eux mordent réellement. Et n'hésite pas à aller faire un tour dans le flood ou sur la ChatBox.


_________________
Cet avatar est la propriété exclusive de ce forum !
Merci de ne pas l'utiliser ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Minami

H u f f l e p u f f

avatar

Nombre de messages : 139
VIP : 0
Pseudonyme : Yuugure.
© Avatar : Yuugure.
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 25
Nationalité : Japonaise & anglaise.
Pêché Capital : La paresse.
Groupe : //
Musique : Nightwish - Ever Dream ♥.

More of me.
Patronus: Chat.
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   Sam 25 Avr - 15:11

    Merci bien ♥. Je vais faire ma fiche de liens =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/nice-to-meet-you-or-not-f4/la-paresse-a-cela-de-mortel-que-des-qu-on-en-triomphe-on-la-sent-qui-renait-finished-t2035.htm#25052
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .   

Revenir en haut Aller en bas
 
« La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît. » // FINISHED .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Je l'espere pas mais si cela arrivé
» L'amour vrai suscite la haine. On le reconnaît à cela [Dany]
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Il faut que cela change au pays!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Nice to meet you... or not! :: Do what I say... You're my slave. ::  H u f f l e p u f f-
Sauter vers: