Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 Killian N. Dickson >> Completed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian N. Dickson

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 73
VIP : 2
Pseudonyme : < Mad >
© Avatar : Leïlan
Date d'inscription : 07/01/2009
Age : 24
Nationalité : Irlandaise & Britannique
Pêché Capital : &&. Pride
Groupe : Gryffindor
Musique : Hysteria - Muse

More of me.
Patronus: && Renard
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Killian N. Dickson >> Completed   Mar 24 Fév - 21:51




Espiègle, impulsif, vif, jaloux, intrépide, orgueilleux, rancunier, protecteur, loyal, têtu, lunatique


    && N.O.M Dickson. Ce nom n'a jamais changé même après avoir été ballotté d'une famille à une autre. Même après avoir intégrer la famille des Sheffield ,leur nom est resté le même, à dire vrai, leur sois-disant nouveau parents, n'avaient pas vraiment envie s'encombrer avec toute la paperasse que demandait le changement de nom de famille de trois enfants.
    && P.R.E.N.O.M Killian est son premier et principal prénom. Très peu répandu dans les pays anglophones, le prénom Killian demeure occasionnel. Quant à son deuxième, il s'agit de Natanel. Il ignore si ça mère – ou bien son père, avait à cette époque là une quelconque lubie avec les prénoms se terminer en 'el', toujours est-il que lui et son frère on tout deux un deuxième prénom aux mêmes contenances. Tiens et sa soeur alors ?
    && S.U.R.N.O.M Les surnoms qui pourraient exister sur le jeune homme ne court pas vraiment les rues. En fait, il n'en possède qu'un seul et très peu fière de ce dernière, Killian préfère le taire aux autres, histoire d'éviter que quelqu'un ne se mette à brayer, KIKI dans les couloirs ou bien à la sortie d'un cours... toutefois, sa famille préfère l'appeler Kill' mais seulement elle et ses amis proches peuvent l'employer ou en connaissent l'existence.
    && A.G.E Agé de seize ans, Killian se trouve avoir un an de moins que son aîné et un an de plus que sa cadette... autant dire qu'il ne possède pas vraiment la meilleure place.
    && S.E.X.U.A.L.I.T.E Un jour, un grand penseur du XXe siècle, un médecin neurologique, à dit que chacun naissait bisexuel. Pour Killian, ce Freud n'avait peut-être pas tout a fait tord. Après tout, les préférences sexuelles et le comportement érotique sont le fruit d'un lent apprentissage, et puis chaque être naît avec la possibilité de tomber amoureux et de prendre du plaisir sexuellement aussi bien avec un homme qu'avec une femme. Bien sur, pas la suite chacun établit sa propre cartographie de ses préférences... et pour Killian le choix à déjà était fait.
    && S.A.N.G Sa famille est de sang mêlé. Aussi loin que puissent aller ses souvenirs, Killian à en mémoire son grand-père... grand-père coté maternelle et qui était alors totalement démunie de magie ou de lunettes en forme de croissant de lune. Enfin bref, les Dickson ne font pas partie de la catégorie : sang pur.

    && M.A.I.S.O.N S.O.U.H.A.I.T.E.E
    && B.A.G.U.E.T.T.E Le bois de sa baguette magique est du prunellier. Le prunellier, symbole de la force dans l'adversité, contient en son sein un ventricule de cœur de dragon. Souple et rapide, elle est excellente pour tout ce qui est métamorphoses. Aussi longue que la longueur de son avant bras, elle fait 27,5 centimètres.
    && F.O.R.M.E D.U P.A.T.R.O.N.U.S Le sortilège patronus crée l'incarnation des pensées positives telles que la joie, l'espoir ou le désir de vivre de celui qui le lance. Pour Killian, la forme que ce dernier prend est celui d'un renard.
    && F.O.R.M.E D.E L'E.P.O.U.V.E.N.T.A.R.D Mr Sheffield
    && A.N.I.M.A.L D.E. C.O.M.P.A.G.N.Y Depuis gamin, Killian rêvait d'avoir un chien. Mais un énorme chien ! Style un Great Dane-Newfoundland, pesant dans les 127 kg et mesure près de 1m90 debout sur ses pattes... c'était son rêve ça. Mais à la place, il se trouve qu'il possède un furet répondant du nom de Didonc... c'est une brave bête, qui lui mord les pieds dès qu'il a le malheur de bouger dans le lit, de faire des trous dans ses vêtements et de le griffer lorsqu'il la bouffe n'arrive pas assez vite. En fait, Killian se fait martyrisé par cette boule de poils qui ne mesure pas plus de 40 cm et ne passe que la bagatelle d'un petit kilos de sucre.
    && M.E.T.I.E.R E.N.V.I.S.A.G.E Au départ, lorsqu'il n'était encore qu'un enfant, Killian voulait être Auror. Toutefois, lorsqu'il sut que pour se présenter à la formation d'Auror, il fallait avoir un minimum de cinq A.S.P.I.C. avec la mention Effort Exceptionnel et après quoi il fallait passer également une série de tests d'aptitude et de personnalité très rigoureux, le jeune homme à vite déchanté. Aussi, ayant assez de facilité en cours de botanique et de métamorphose, Killian se redirigerait plus vers le métier de Médicomage.


    HRPG


    • Avatar : Marcus Hebdrandh
    • Prénom/pseudonyme : C. ou bien Cox'
    • Age : 21 cerises
    • Avis sur le forum : magnifique ! =D
    • Où l'avez-vous connu ? : Sur acide-édulcoré
    • Code
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/killian-n-dickson-completed-t1805.htm
Killian N. Dickson

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 73
VIP : 2
Pseudonyme : < Mad >
© Avatar : Leïlan
Date d'inscription : 07/01/2009
Age : 24
Nationalité : Irlandaise & Britannique
Pêché Capital : &&. Pride
Groupe : Gryffindor
Musique : Hysteria - Muse

More of me.
Patronus: && Renard
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: Killian N. Dickson >> Completed   Mar 24 Fév - 21:52

&& Jeu d'enfant &&
.:.
&&


- Cap ou pas cap de lancer cette tomate sur la fenêtre du salon de Mme Sheffield ?
    De ce fait, Mme Sheffield venait de passer toute sa matinée à faire briller les fenêtres de leur salon. Depuis huit heures du matin elle les astiquait à grand coup de chiffon et d'eau savonneuse. Le problème lorsqu'on lave des carreaux en pleine journée, c'est qu'avec le soleil, on voit continuellement et toujours des traces et ça, même si on frotte au même endroit pendant des heures. Et maniaque comme elle l'était, Mme Sheffield n'était pas prête d'avoir finit.
    Rouge comme une pivoine, elle leur tournait le dos, un fichu vert pomme posé sur la tête afin de retenir ses cheveux d'ébènes en place, sa taille ceinturée par un tablier d'un vieux rose fuchsia délavée terminait de l'habiller convenablement. Mais, dégoulinant de sueur de par ses grands moulinets de bras afin d'atteindre le haut de la fenêtre, sa coiffure ne ressemblait absolument plus à rien et ça amusait beaucoup le jeune Killian qui n'avait rien trouvé de mieux que d'appeler son meilleur ami afin qu'il vienne à son tour profiter du spectacle. Après tout, ce n'était pas tout les jours que l'on voyait Mme Sheffield se tuer à la tache. C'était quelque chose de très poilant.
    Cet ami là, il se l'était fait l'année qui suivit son arrivé dans ce quartier. Dès le début, une certaine rivalité c'était installer entre les deux jeunes garçons qui n'avait trouvé rien d'autre que de s'affronter dans un jeu débile de cap ou pas cap. Le challenge ? Gagner le respect de leur. Et si l'un des deux déclarait forfait c'était la... « lapidation » Personnellement, Killian n'avait absolument pas envie de se faire lapider par le grand crétinus qui servait de frangin à son meilleur ami mais en même, lui même, du haut de ses sept ans, se voyait mal, seul, lapider son meilleur ami qui faisait bien quelques centimètres de plus que lui.
    La vieille boite de bonbon coincé sous son bras menu, Killian adressa un immense à son ami qui semblait hésiter. Ce dernier regardait Mme Sheffield qui pestait contre une nouvelle tache et se mordilla la lèvre inférieure. Il le savait indécis et dès que le défit concernait la famille Sheffield, ce dernier hésitait toujours, et pour cause ! Ce garnement avait beau être leur voisin et ne pas appartenir à la famille des Sheffield, cette affreuse femme au fichu était parfaitement capable de l'attraper pour lui en faire voir de toute les couleurs. Alors Killian pouvait sentir la victoire arriver très prochainement et ainsi gagner le respect de cette fripouille d'ami et de son lourdeau de frère. Seulement, ce dernier lui arracha la tomate des mains et plissa les yeux, le fixant longuement.
- Cap...
    Un immense sourire fendit les lèvres du garçon et Killian jubila sur place. Il avait une irrésistible envie de rire, d'exploser de rire même mais à la place de ça, il pouffa et serra un peu plus la vieux boite de bonbon contre sa poitrine. Parfait ! Mme Sheffield allait en faire un infarctus. Il voyait déjà àa d'ici : Mme Sheffield hurler à la mort avant de s'activer encore plus contre son carreau proliférant jurons et menaces à celui qui avait oser lui faire ça. Lui intimant alors de se bouger d'un signe de menton, Killian observa son ami s'avancer à catimini parmi les thuyas parfaitement bien tailler de cette folle.
    Ne bougeant pas d'un iota, le garçon resta à sa place, sous l'immense bouleau du jardin et suivait chacun de ces gestes. Il ne put retenir plus longtemps son fou rire et du se détourner un instant afin de ne pas se faire remarquer. Se tournant alors vers le parc, il distingua au loin la silhouette de son aîné. Difficile de ne pas le remarqué alors qu'il se tenait debout sur le muret du parc, en un équilibre précaire. Son rire s'étouffa dans le fond de sa gorge tandis qu'une peur muette s'engouffra dans son ventre, lui donnant des crampes d'estomac.
    Oubliant le stupide pari qu'il venait de faire avec son ami, Killian s'apprêtait à tout laisser derrière lui pour aller rejoindre Noam. Pourtant, le garçon aurait parié qu'il n'était pas seul et qu'il contrôlait parfaitement la situation. Contournant alors l'arbre prêt du quel il se tenait, toutes ses questions trouvèrent une réponse lorsqu'il découvrit prêt du muret quelqu'un d'autre. De la ou il se tenait il était très difficile de les discerner correctement et de savoir avec qui son aîné parlait mais ça ne lui plaisait pas plus que ça. Partager son frère avec quelqu'un d'autre qu'Elly ? Impossible. Killian n'en avait absolument pas envie parce que... ça allait les dissoudre, les désunir et après ? Il allait le perdre non ?
    Les hurlements – ou alors beuglement, de Mme Sheffield, l'obligèrent à se détourner du spectacle qu'offrait son frangin en contre bas de la résidence. Se tournant vers la maison, il vit son ami détaller comme un lapin, un immense sourire aux lèvres. Déboulant droit sur lui, il lui arracha la boite des mains en le bousculant durement afin de déguerpir au plus vite du jardin des Sheffield.
- Demain, même heure, même endroit Killian ! Et c'est mon tour cette fois-ci et tu vas souffrir !!
    Killian n'avait plus le goût à jouer. Le laissant alors disparaître derrière le portail blanc, il enfonça sa main dans les poches de son jean troué et se dirigea vers la maison, évitant soigneusement le coté du salon. Il n'avait pas envie de se prendre une rouste à cause de quelque chose qu'il n'avait pas directement fait. Toutefois, il ne put s'empêcher d'y jeter un coup d'oeil. La tomate avait atterrit à seulement quelques centimètres de sa tête et cette dernière se trouvait en être recouverte. Adieu joli petit chemisé blanc en mousseline et petite jupette en coton. Killian ne put s'empêcher de pouffer, il ne l'avait décidément pas manqué.
    Passant discrètement par la porte d'entrée, Killian alla directement rejoindre la chambre et s'y enferma. Se jetant littéralement sur le lit, il regard d'un oeil morne le ciel d'un bleu éclatant qui illuminait sa chambre. Alors comme ça, Noam c'était fait un nouvel ami ? Autant dire que cette idée était loin de lui plaire, très loin d'ailleurs...

. ♣ .

- Cap ou pas cap de chanter une chanson paillarde juste devant Mr Sheffield ?
    Etati-il sérieux ? Voulait-il sa mort ? Lui jetant un étrange regard, il resta durant un moment silencieux. Comment lui avouer qu'il avait peur de Mr Sheffield sans pour autant refuser le pari et ne pas s'en prendre une s'il venait à décliner le défi ? Killian resta alors un long moment indécis. Il n'avait jamais parlé à son meilleur ami de Mr Sheffield qui était connu pour ces violents excès de colère. Dans ces moments là, il avait tendance à avoir la main leste et ne ratait jamais sa cible – en l'occurrence, lui, et autant dire, que s'il venait à faire ce genre de chose juste sous son nez, il creusait lui même sa propre tombe. Il était peut-être fou mais pas suicidaire. Mais il ne pouvait pas refuser...
    Jetant alors un coup d'oeil à l'intérieur de la maison, il distingua Mr Sheffield, avachis sur le canapé du salon, la fenêtre de cette dernière entrouverte. Killian avait horriblement mal au ventre et ignorait si c'était de peur ou bien s'il avait tout simplement envie d'aller au toilette. Dans les deux cas, il n'arrivait pas à bouger pour le moment. Adressant alors un regard noir à son ami qui ignorait totalement que ce qu'il lui demandait à l'instant même était du suicide, le garçon baissa le visage pour regarder la colonie de fourmie qui grimpait le long de l'arbre. Ils s'en étaient fait des crasses mais là, il trouvait que le jeu allait un tout petit peu trop loin, toutefois, il fallait bien avouer que si les rôles venaient à être inversé,s il trouverait cela beaucoup plus drôle, mais là il n'avait pas vraiment envie de rire et ne trouvait pas du tout ça drôle.
    Et puis, la bête somnolait dans le canapé à fleur, une bière à la main et devant un match de baseball... sacrilège s'il venait à ébranler cette tranquillité avec une chanson salace. Killian le voyait déjà d'ici, lui lancer un regard furibond, assombrit par la colère tandis qu'il bondissait de son canapé pour le choper par le fute et l'entraîner de force dans la maison afin de lui faire apprendre la politesse. Au moins, il ne lui forçait pas se laver la bouche avec du savon... tien, c'était une bonne idée de pari ça ! A retenir.
    Redressant alors les épaules, Killian prit la boite de bonbon et la cala sous son bras, affrontant du regard son ami qui arborait un étrange sourire. Killian plissa les yeux et lui fait passer dans ce regard, toute la haine qu'il éprouvait à cet instant pour lui et ces idées débile.s Mais il se redressa fièrement et inspirant profondément, il lui répondit :
- Cap ! Siffla-t-il.
    Se détournant de lui, il s'avança d'un pas assuré vers le perron et y déposa la boite avant de contourner la porte d'entrée pour se positionner juste devant la fenêtre. Le profil de Mr Sheffield se détacha dans l'ombre de la pièce et une peur sourde le cloua sur place. Sa belle assurance fondait comme neige au soleil. Jetant un bref regard à son ami qui le poursuivait non loin de là, l'œil avide de voir jusqu'au était capable d'aller Killian, il le pressa d'avancer et de commencer à chanter. Mais là, tout de suite, aucune chanson ne lui venait en tête. Se gratta la tête, plus par nervosité qu'autre chose, il assura un premier pas devant la terrasse.
    Il ouvrit la bouche mais aucun son n'en sortie. Qu'est ce qu'il avait bien pouvoir chanter ? Il n'en connaissait pas des milles et des cents de chansons... et la, sous la pression, il n'en avait aucune qui lui venait en tête pourtant, il se devait d'ailler jusqu'au bout ! Il avait relever le défi et puis bon, après, il n'aura qu'à serrer les dents. C'était juste un mauvais moment à passer, c'est ce qu'il fallait se dire... un mauvais moment à passer.
    Commençant alors à marmonner quelque chose dans sa barbe inexistante, la tête basse, il jeta un regard à Mr Sheffield qui n'avait pas toujours pas bougé – normal, ce dernier n'entendait absolument rien puis son regard se posa sur son ami qui secouait la tête d'un air navré. Quoi, qu'est ce qu'il voulait d'autre ?! Il mit sa main derrière son oreille, en signe pour dire qu'il n'entendait rien et qu'il voulait qu'il chante plus fort. Killian s'exécuta, plein de colère contre se dernier qui l'envoyait directement dans la gueule du loup.
- .... aimAIT RIRE AVEC TOUS LES GARCONS ! AAAAAAAAAAAH LAAAAAAAAAAAAH SA-LOPE, VA LAVER TON cul malpropre... car il n'est pas propre...
    Killian et Mr Sheffield se regardèrent mutuellement pendant un long moment, ce dernier trop choqué par ce qu'il venait d'entendir sortir de la bouche du garçon. A ce moment là, Killian sentit une pulser d'adrénaline le parcourir de la tête aux pieds et avant que Mr Sheffield ne bondisse hors de son canapé, ce fut à son tour de détaller comme un lapin. Son nom, hurlé à travers le salon, le fit redoublé d'effort dans folle course et alors qu'il dépassait son soit disant ami, qui se marrait comme un baleine, il lui tira la langue avant de partir en direction du parc. Il savait que Mr Sheffield ne le suivrait pas par ici, mais ce dernier oubliait rarement les choses, alors sa raclée il était sur de l'avoir tout de même. Ça lui donnait un peu de répit et il pourrait ainsi préparer sa vengeance et elle allait faire mal cette dernière ! Très, très mal.
    Alors qu'il ralentissait sa course, s'arrêtant prêt d'un, il entendit quelqu'un venir vers lui. Se tournant, le cœur battant la chamade, il tomba nez à nez avec son ami, mort de rire. Ce dernier l'attrapa par le cou et l'attira à lui. Son geste et son rire calmèrent immédiatement Killian qui se laissa aller et se mit à rire à son tour. Jamais, Ô grand jamais, il n'oublierait la tête de Mr Sheffield. On aurait dit un poisson qu'on venait de sortir de son bocal. L'entendre rire aux éclats avait quelque chose de rafraîchissant et le poids qui pesait dans son estomac, s'envola.
    Même s'il ne voulait pas vraiment se l'avouer, Killian appréciait énormément se copain de voisinage. Au départ, il ne pouvait le voir en peinture et maintenant... il lui était difficile de passer une journée sans lui. Toutefois, leurs paris devenaient de plus en plus dangereux. Dangereux pour lui qui allait devoir affronter son pire cauchemar une fois rentrée à la maison mais il préférait ne rien dire et garder ça pour lui. Hors de question d'avouer une faiblesse à l'ennemi. Lorsque ce dernier lui proposa de venir prendre une glace chez lui, Killian accueillit cette récompense avec un grand sourire et ne put que accepter. Les glaces ne faisaient pas partie de son régime alimentaire et dès qu'il lui était possible de faire une entorse, il était le premier à accepter.
    Que voulez-vous, lui et la bouffe, c'est une grande histoire d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/killian-n-dickson-completed-t1805.htm
Killian N. Dickson

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 73
VIP : 2
Pseudonyme : < Mad >
© Avatar : Leïlan
Date d'inscription : 07/01/2009
Age : 24
Nationalité : Irlandaise & Britannique
Pêché Capital : &&. Pride
Groupe : Gryffindor
Musique : Hysteria - Muse

More of me.
Patronus: && Renard
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: Killian N. Dickson >> Completed   Mar 24 Fév - 21:53

. ♣ .

- Cap ou pas cap de m'embrasser ?
    Complètement et totalement avachi sur le lit de son meilleur ami, parmi les coussins et la malheureusement peluche qui lui avait offert sa petite soeur, Killian faisait tourner entre ses mains la boite de bonbon. Cabossée de partout avec les années, cette dernière en avait même perdu de la couleur et l'émaille restait par moment collée sur leurs mains. Le jeu commençait à perdre de son charme avec les années et il commençait à s'ennuyer dur. Autant passer à l'étape supérieure ! Jetant alors un bref regard à son ami qui travaillait sur son PC portable, il le jugea durant une longue minute avant d'hausser les épaules. Si ce dernier refusait, il lui mettrait sa raclée, parce que, maintenant, avec les année, Killian avait finit par le rattraper et il faisait pratiquement la même taille et ça ne le gênerait absolument pas de lui en mettre une.
    Assis juste à coté de lui, il eut un moment de battement ou ni lui, ni Killian ne firent le moindre geste. Pourtant, le défis venait d'être lancer et il lui fallait une réponse, là, maintenant, tout de suite. Autant dire que Killian espérait le coincer avec ça et lorsqu'il le vit déposer son PC au sol, pendant un instant il cru tenir la victoire qu'il chercher depuis des années. Cette victoire qui lui avait valut pas mal de « punitions » de la part de Mr Sheffield et des corvées à répétitions de part Mme Sheffield.
    Le lit bougea légèrement et on lui retira d'un geste brusque, presque rageux la boite à bonbon des mains pour l'envoyer valsé à l'autre bout du lit. Killian plissa alors les yeux tandis qu'il se faisait couché de force sur le lit. Ainsi immobilisé, surplombé par la silhouette de son ami, le jeune homme sentit la colère pointer le bout de son nez. Qu'est ce qu'il lui prenait tout à coup ?! Et puis, il lui faisait mal... ces mais appuyées contre ses épaules l'e clouant au matelas tandis que ce dernier y prenait à appui. Lui lançant un regard furibond, il voulut se redresser et retirer son défit mais sa colère retomba d'un seul coup, pareil à un soufflé lorsqu'il sentit ses lèvres s'appuyer contre les siennes. Ce contact dura à peine quelques secondes.
    Son cœur battant à toute rompre, se demandant ce qu’il venait au juste de passer, Killian voulut s'écarter de lui, se redresser mais ce dernier raffermit sa pression sur ses épaules, le coulant un peu plus au matelas et dans un tremblement, il attrapa de nouveau ses lèvres et ferma les yeux. Cette fois la sensation qui le traversa n’avait plus rien à voir avec la colère et Killian venait d’oublier pourquoi il était là, allongé sur ce lit. Il oublia la boite, le défi et par la même occasion que son meilleur ami se trouvait d'être un garçon. Il pouvait juste penser que c’était bon, que personne ne l’avait embrassé comme ça malgré l’étrange goût acre de fumée que sa bouche dégageait. Foutu fumeur. Il sentit alors son corps devenir cotonneux lorsqu’une langue vint paresseusement caresser la sienne.
    Un peu violemment, il attrapa les cheveux de son ami et tira dessus plus doucement pour détacher leurs lèvres. Il croisa ses yeux à moitié fermés et voilés de désir et ne put s’empêcher de mordre à nouveau dans les lèvres déjà rouges d’avoir été trop embrassées. Un grognement sourd sortit de sa gorge au moment où il repensait aux baisers que ce dernier avait sûrement dut déjà échangé mais il effaça vite cette image lorsque ce dernier se mit à sucer sa langue d’une façon qui alluma un brasier dans son bas ventre.
    Ce désir aussi soudain que violent eut au moins le mérite de le faire revenir sur terre. Le repoussant brutalement, Killian bondit hors du lit. Il eut peur. Affreusement peur. Son ami était un putain de mec et il l’avait embrassé ! Il avait sucé sa langue !
- Ki...
    Lui lançant un regard noir et polaire, Killian lui intimant silencieusement de se taire. Laissant la boite derrière lui et toute cette histoire de rivalité, il attrapa à la hâte ses affaires et s'enfuit pratiquement de la chambre en claquant violemment la porte derrière lui. Il n'en revenait pas. C'était impossible, impossible. Ce débile venait de l'embrasser ! Quoi, il ne comprenait pas le sens d'une blague lorsqu'il en voyait eut ! Dire qu'il avait balancé sa juste pour le tester et lui, il y avait répondu !
    Il marcha à toute hâte sur au moins deux cents mètres environ, les mains enfouies et crispées dans les poches de son jean, incapable de se calmer. Sautant la clôture de la maison, Killian alla s'appuya contre l'immense bouleau du jardin. Il resta là, le front posé sur l'écorce de l'arbre à s'écorcher la peau, à penser que ce crétin n’était pas là pour comptabiliser ce nouvel exploit et un rire nerveux s’échappa de sa gorge. Il venait de se comporter comme un beau salop mais il ne voulait pas penser à ça. Il accusait son ami de l’avoir embrassé mais ce n’était pas véritablement ce qu’il s’était passé. C’était lui qui… mais il ne voulait surtout pas penser à ça non plus. Il revoyait juste son visage lorsqu’il l’avait laissé tout seul dans sa chambre un peu plus tôt. Avec un soupire, il se détacha de l'arbre et alla rejoindre sa chambre en douce. Demain, il y verrais plus clair... demain sera un autre jour et tout ira mieux, beaucoup mieux, n'est-ce pas ? Tout allait s'arranger et ils feront comme si rien ne s'était jamais passé.
    Pour aller dans sa chambre, Killian dut passer devant celle de son aîné. Poussant alors doucement cette dernière, il y découvrit un lit totalement vide. Il ne put s'empêcher de soupirer. Killian se doutait bien que son frère était encore une fois sortie pour aller faire un tour avec son nouvel ami, Adam. Ouais, comme toujours de toute façon. Refermant doucement la porte, Killian retira sa veste et alla au plus vite se coucher. Il était fatigué et n'avait pas envie de penser à tout ce qui venait de se passer un peu plus tôt.
. ♣ .

- Cap ou pas cap de dire je t'aime à une personne que tu n'aimes pas ?
    Killian se tourna vers son ami qui se trouvait assit juste à coté de lui. Ils s'étaient tout deux retrouvés au parc de la résisdence et parlaient de tout et rien et autant dire que Killian ne s'était absolument à attendu à entrendre ce genre de chose sortir de sa bouche. D'ailleurs, que venait-il de dire exactement ? Jouait-il à un quelconque jeu auquel on ne l'aurait pas initier aux nouvelles règles ? Seulement quelques semaines c'était passé depuis ce pari débile sur le baiser et là, Killian trouvait que ce dernier manquait franchement de tact. Et puis, il se sentait lui même trop honteux d'avoir put ressentir un tel désir face à un simple baiser, alors il ne voulait pas en parler ! Mais son ami ne semblait ne pas lui en tenir rancune, il n'avait rien dit et tout deux n'avait plus parler de cette soirée là. Les paris s'étaient taris et la boite de bonbon était resté chez lui jusqu'à aujourd'hui.
    Il la tenait sur ces genoux et Killian avait espérer un nouveau défi mais pas de ce genre... j'étais quoi encore cette idée ? Bien sur qu'il était capable de faire une telle chose. C'était idiot comme défi et c'était aussi... dérangeant. Soupirant, Killian regarda quelques personnes passer devant eux puis se tourna vers lui.
- Je t'aime.
    Très satisfait de sa réponse, Killian arbora un sourire et très content de lui, il prit la boite de sur ses genoux. Toutefois, il y avait quelque chose dans le regard de son ami qui le fit déchanter. Assombrit ,ce dernier le regardait étrangement, on aurait dit qu'il était blessé et Killian n'arrivait pas vraiment à savoir pourquoi, mais c'était comme si ça réponse avait blessé le jeune homme. Quoi ?! A quoi s'attendait-il ? Qu'il aille attraper Mme Sheffield par les épaules et lui hurler dans les tympans qu'il l'aimait ? ... Quoique, ça aurait put être sympa mais il en avait marre de se manger des corrections à répétitions par Mr Sheffield.
    Puis un petit sourire naquit sur les lèvres de son ami et il haussa les épaules, comme si tout ceci n'avait aucune importance. Toutefois, c'était un sourire qui ne plaisait guère au jeune homme. C'était un de ces sourires dont Killian avait horreur de voir apparaître, dans ces cas là, ça ne présageait rien de bon, non, vraiment rien de bon, c'était un sourire qui signifiait « ah tu veux jouer, alors on va jouer » et généralement, Killian finissait toujours par s'en mordre les doigts.
    Préférant faire comme s'il n'avait rien vu et un peu rageux de retournement de situation, il balança la première chose qui lui passa par la tête :
- Cap ou pas cap passer tout le reste de ta vie sans dire je t'aime ?
- Cap, siffla-t-il,répondant du tac au tac, et toi, cap ou pas cap de résister à la tentation ?!
- Cap ! Cap ou pas cap de rester un an avec la même personne sans qu'il n'y est du sexe ?!
- Cap ! Et toi, cap ou pas cap de ne dire que la vérité, rien que la vérité ?
- Cap bien sur.
- Alors dis moi, que penses-tu de moi ?!
    La question le prit tellement de court, que Killian resta muet. Son manque de réaction, son inertie, agaçant sérieusement son ami qui lui fourra un peu brutalement la boite dans les mains avant de se redresser et de quitter le banc. Qu'est ce qui lui prenait tout à coup ? Il avait comme la désagréable impression qu'il avait loupé quelque chose d'important et que leur relation venait de prendre une drôle de direction. Regardant alors sa silhouette s'éloigner de lui, Killian ne sut quoi dire ni quoi faire pour le retenir. Venait-il de perdre parce qu'il avait été dans l'incapacité de répondre à son défi ? Mais il l'avait prit de court ! Il pensait que cette réponse coulait de source, qu'elle était évidente... le jeu s'arrêtait ? Tout était finis ?
    Se redressant d'un bon, Killian serra fermement la boite de bonbon contre lui.
- Hey, cria-t-il à l'ombre qui le laissait seul. « Tout ce que tu voudras » c'est le deal ! Tu ne m'as pas laisser le temps de répondre !
    Se dernier ne se retourna pas mais lui fit un doigt d'honneur avant de continuer son chemin plus tranquillement. Il s'était trompé, rien n'était fini. Au contraire, c'était à partir de maintenant que ça commençait vraiment... après tout, Poudlard réservait bien d'autres idées défis et eux deux, ils n'en avaient pas fini... loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/killian-n-dickson-completed-t1805.htm
Choixpeau Magique

Le Choixpeau a toujours raison

avatar

Nombre de messages : 768
VIP : 13
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 106
Nationalité : Aucune
Pêché Capital : Le Savoir
Groupe : Objets Magiques

More of me.
Patronus:
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: Killian N. Dickson >> Completed   Mar 24 Fév - 23:05

Bonsoir, il me faut en premier l'accord de Noam, le créateur du personnage pour que je puisse me pencher sur cette fiche Wink

_________________
Cet avatar est la propriété exclusive de ce forum !
Merci de ne pas l'utiliser ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam S. Dickson

Wizard moderator

avatar

Nombre de messages : 415
VIP : 2
Pseudonyme : Leïlan
© Avatar : Leïlan ©
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 25
Nationalité : Irlandais • Britannique
Pêché Capital : La colère
Groupe : Les lions & Les possédés
Musique : ♫ Shattered - O.A.R ♪

More of me.
Patronus: Un petit dragon
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Killian N. Dickson >> Completed   Mer 25 Fév - 0:29


    Bonsoir,
    Tu as mon accord Wink

_________________

« Mes blessures
me rassurent,
Je suis humain par
delà les ratures»

-Psykup-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/noam-s-dickson-ended-ok-t1584.htm
Choixpeau Magique

Le Choixpeau a toujours raison

avatar

Nombre de messages : 768
VIP : 13
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 106
Nationalité : Aucune
Pêché Capital : Le Savoir
Groupe : Objets Magiques

More of me.
Patronus:
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: Killian N. Dickson >> Completed   Mer 25 Fév - 0:55

J'ai beaucoup aimé cette fiche, j'avoue que si j'avais été un simple humain le passage sur la chanson paillarde m'aurait tenu dans un fou rire incroyable. Le style est fluide malgré les vilaines fautes qui se sont glissées dans ton écrit. Tu m'as l'air d'être un jeune homme loyal, courageux, jaloux et impulsif. C'est un allé simple vers : Gryffindor !

Soyez le bienvenue à Poudlard !
N'oubliez pas de créer votre fiche de liens et d'en demander aux autres joueurs !
Squatter la box ce n'est pas une option ... allez n'ayez pas peur ils ne mordent pas, ils sont fous simplement nos accros à la box xD

_________________
Cet avatar est la propriété exclusive de ce forum !
Merci de ne pas l'utiliser ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Killian N. Dickson >> Completed   

Revenir en haut Aller en bas
 
Killian N. Dickson >> Completed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hé, bébé ! | PV Juliet & Killian
» La bêtise insiste toujours. [PV Roxane et Killian]
» Are you ready for this ? ? Killian
» "C'est moi qu'ils ont étendu sous cette froide pierre" [PV Killian]
» Mission "le slip du capitaine" [avec Killian Jones]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Nice to meet you... or not! :: Do what I say... You're my slave. :: G r y f f i n d o r-
Sauter vers: