Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   Mer 7 Jan - 20:44




Xavior Erwan O’flahertie or How to be Pretty Odd


    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Nom; O’flahertie
    Prénom; Xavior Erwan
    Surnom; Xav’ ou des fois on le traite de Cochon d’Inde. (ce à quoi il répond par « hamsteeeeer pas cochon d’inde ! »)
    Âge; 16 ans
    Année; 6° année
    Nationalité; Irlandais jusqu’au bout des ongles, et il est fier de ce fait
    Orientation Sexuelle; Xavior est on ne peut plus hétéro. Bon il n’est pas non plus du genre à nier l’évidence si elle se présente mais pour l’instant l’idée ne l’a même pas effleurée.
    Sang; Sang mêlé. En effet, sa famille n’a jamais fait attention à ce genre de chose, ce qui fait que l’on y trouve de tout. Il a même un lointain oncle cracmol

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Maison souhaitée; Hum… Comme vous voulez…
    Baguette; 22,5 centimètres, en bois d’Orme, contenant une écaille de suédois à museau court. C’est une baguette utile pour les sorts de métamorphoses en tout genre, le contraire complet de son frère.
    Forme du Patronus; Ca ne vous aura pas échappé, Xavior adore les hamsters. Ainsi, même s’il n’a jamais eut le réel besoin d’utiliser ce sort, il a constaté lors de ses essais que ce petit animal sautillant était plus ou moins la forme de son patronus. Bien sur, n’étant pas super doué, ce n’est qu’une vague forme.
    Forme de l'Epouvantard; Xavior a horreur des scorpions. La seule fois où il en a vu un vrai dans un vivarium de zoo, il a hurlé tout ce qu’il a put jusqu’à ce que son père décide de le sortit du zoo sous l’œil effaré des passants. Donc, un épouvantard prendrait très certainement cette forme devant lui.
    Animal de Compagnie; Xavior s’efforce de planquer son hamster dans les dortoirs ou dans son sac, chose relativement peu aisé comme le savent ceux qui possèdent un de ces animaux. Surtout que Kakawette ressemblant à son maitre, il est impossible à gérer.
    Métier Envisagé; Journaliste, journaliste et journaliste. Il n’y a que ce métier là qui l’intéresse. Ou écrivain à la rigueur… en effet, sa grande passion est l’écriture. Il écrit des chansons, des poèmes et des articles. Il rêve de devenir un grand journaliste ou un écrivain célèbre. Ecrire est en quelque sort un moyen de s’évader de sa vie, de se dépasser.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Caractère - Physique; Xavior a un côté très immature. Il ne tient pas en place et fait parfois n’importe quoi, comme un chien fou. Il ne sait jamais où s’arrêter et va souvent trop loin. Narquois, souvent moqueur, il peut paraitre un peu arrogant avec les gens qui ne lui plaisent pas. Mais avec les gens qu’il apprécie, il est d’un caractère jovial et amusant, loyal même. Il sait ce que le mot amitié veut dire et n’est pas prêt à abandonner ses amis, et ce à aucun prix. C’est pourquoi il y a deux façons de voir Xavior, et seulement deux façons : soit on déteste son côté gamin et on reste sur ce point, soit on l’adore et on le trouve génial. Il n’y a jamais de voie du milieu avec lui et rare sont les gens qui changent d’avis sur son compte. Il a un tempérament d’artiste, au sens où on l’entendait à l’époque de Baudelaire : Bohème et passionné, presque parfois autodestructeur, rien à voir avec une vie bien rangée. Il préfère les matières assez extravagantes comme le velours ou le cuir. Il aime toutes les couleurs sans exceptions mais sa couleur préférée reste quand même le rouge sang très vif. En règle générale il a un look assez étrange pour les gens autour de lui. Il aime bien se dessiner des motifs sur le visage avec le maquillage. Les gens disent de lui qu’il est dérangé, du fait de son accoutrement, mais il se sent bien comme ça et c’est tout ce qui importe après tout. Xavior a un physique assez typique irlandais. Il a les yeux bleu foncé avec des reflets mauves, comme son père, et des cheveux châtains-roux naturellement bouclés. Jusqu’à récemment, il avait les cheveux mi long et bouclés, mais il se les ait coupé court et en bataille. Il est de taille moyenne, 1m 76, et est dans l’ensemble plutôt mince. Il a la peau pale et son visage est fin. Il a un nez en trompette. Il ressemble beaucoup à son père, et donc a son demi-frère. Il aime les vêtements en tout genre, mais

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    RP


    Everything has got a start

    Par un beau matin d’automne, l’histoire de Xavior Erwan O’flahertie commence. On est le 12 Octobre, et les feuilles se parent de couleurs joviales en demi-teinte, comme posées éperdues sur le pavé des routes, sur la terre des chemins que brulent doucement un soleil délavé et frileux. La vie de l’enfant commençait sous de bons hospices, dans la maternité d’un hôpital de Dublin. Une femme aux cheveux châtains regarde d’un air boudeur le bébé, couché dans son pyjama tilleul. Son regard est loin d’être chaleureux et maternel. Au contraire, on croirait que ses yeux sont un océan, pas seulement à cause de leur couleur d’azur, mais plutôt à cause du vide qu’on y lit. Pourtant, Xavior n’est pas un horrible bébé, au contraire. Paisible, il regarde autour de lui de ses yeux mi clos, levant sa petite main potelée vers l’homme qui le regarde, penché au dessus de lui. Brun, massif, le visage pâle comme la mort, Aymeric O’flahertie contemple son fils avec de grands yeux émerveillés, des yeux bleu foncé aux reflets mauves. Son visage d’habitude renfermé et sombre s’est illuminé de joie pour le petit, et seulement pour lui, comme si rien d’autre ne valait la peine qu’il sourie. Et il est vrai que rien d’autre n’en valait la peine à ses yeux. La femme ouvrit la bouche un long moment, hésitant à dire quelque chose, puis la referma avec dédain avant de s’enfermer encore dans son mutisme. Aymeric lève les yeux et la regarde, avant de lancer quelques mots.

    _Tu pourrais au moins avoir l’air de t’intéresser à lui Meredith !

    _Je ne vois pas l’intérêt de lui mentir sur ce que je ressens. Et a dire vrai je ne ressens rien.

    La voix douce et éternellement calme du brun tranche avec le timbre implacable, nerveux et cassant de la jeune femme. Ces deux là semblent comme le feu et la glace, l’un parfaitement apaisé, et l’autre constamment agacée par quelque chose.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    _Dis papa, elle rentre quand maman ?

    _Bientôt Xavior… bientôt.

    _Mais t’as déjà dis ça la semaine dernière et elle est toujours pas là !

    Le petit garçon aux boucles châtaines, assis en équilibre précaire sur le grand tabouret de la cuisine, regarde son père d’un air accusateur. Il a l’air d’un ange avec sa peau pale et ses yeux sombres tout en bleu et violet. Aymeric ne sait pas quoi inventer. Peut être devrait il lui dire la vérité pour une fois ? Il croise les bras et s’adosse au plan de travail en carrelage gris pour mieux sonder le regard de l’enfant, un regard si semblable au sien. Il ne peut plus mentir, pas après un mois à raconter toute sorte de bobards. Le dernier en date, des vacances présumées de la mère, vient de voler en éclat devant la perspicacité du garçon de 5 ans. Il sait bien que quelque chose de plus grave se trame. Alors il faut lui dire, même si ça fait mal.

    _Maman ne va pas rentrer Xavior. Elle est partie pour de bon.

    Les petites larmes, fragiles comme de minuscules perles, commencent à rouler sur les joues de l’enfant. Il s’en doutait, mais ça l’assomme quand même. Pourquoi maman l’a laissé ? Pourquoi elle est partie sans lui dire au revoir ? Elle ne reviendra plus pour de vrai ? Devant les larmes de son fils, Aymeric le prend contre lui, dans ses bras, et lui parle avec sa voix douce.

    _Ne t’inquiète pas Xavior, papa est là ! Il ne te laissera pas ! Tu veux que je t’achète un autre hamster ?

    C’était sa technique habituelle. Des que ça n’allait pas, Aymeric achetait un hamster en peluche à son fils. Les petites boules de poils en peluche s’entassaient dans la chambre. Mais cette fois il savait que cela ne suffirait pas. Il devait faire autre chose, repartir à zéro loin de cette existence et de ce passé…

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    It’s always the night somewhere

    En marchant dans la rue, Xavior sent contre sa joue un flocon qui s’écrase doucement. C’est l’hiver et la ville de Tokyo s’illumine de décorations de noël. Bizarre de fêter cette fête chrétienne dans un pays traditionnellement shintoïste mais il faut croire que ce genre de chose peut traverser des continents. De toute façon, on dirait que Noël devient plus une fête commerciale que familiale, rien qu’à voir les vitrines des magasins. Et le Japon malgré ses traditions est un temple de la consommation comme les pays occidentaux. Noël, pour Xavior ça ne rimait qu’à ces stupides réceptions à l’ambassade. Avais-je oublié de vous dire ? Aymeric O’flahertie était dans la diplomatie et il avait décidé, après le départ de sa petite amie, d’aller vivre très loin pour échapper à ses vieux démons. Xavior, maintenant âgé de dix ans, sillonnait les rues de Shinjuku quand il s’ennuyait, échappant à la vigilance du gorille demeuré chargé de sa protection. Généralement on le rattrapait et son père lui passait un sermon, sans oser cependant donner les punitions. Et encore une fois, Taro, le gorille, arriva en courant pour l’attraper au bord de la voie rapide. Suite à quoi, il le ramena sous son bras jusqu’à l’ambassade, sous le regard étonné des gens. Pas bien causant, il ne souffla mot et le laissa assis sur un fauteuil dans le bureau de son père. Aymeric, occupé à mettre sa cravate, le regarda grâce au miroir en pied devant lui.

    _Tu sais que c’est dangereux Xavior !

    _Oui papa !

    _Et tu t’évertue à disparaître !

    _Oui papa !

    Avec un soupir, Aymeric se retourna et le regarda, bras croisés. Le garçon à l’air boudeur, avec ces mêmes boucles et ces mêmes yeux expressifs, le regardait avec le même air accusateur. Pourtant, ce soir là, Noël ne se résumerait pas seulement à une stupide réception. Mais ça, il s’apprêtait seulement à le découvrir.

    _Xavior, l’année prochaine tu devras aller dans un endroit spécial. Tu sais, à l’école dont je t’ai parlé.

    _Celle avec la magie et tout ?

    _Oui, celle là. Et il faudra que tu travaille bien et que tu sois sage parce que je ne serais pas là pour rattraper tes bêtises !

    _Ah !

    Xavior n’aimait pas cette idée de partir loin. Il avait l’impression que son père cherchait juste un moyen de l’éloigner. Peut être en avait il marre qu’il fasse des « bêtises » ? Mais en même temps, il avait envie de découvrir quelque chose de nouveau. Il n’avait plus beaucoup de souvenirs de l’Irlande, et cette école en Angleterre pourrait lui en apprendre beaucoup.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    _Donc monsieur O’flahertie, vous reconnaissez avoir jeté un sort sur votre camarade ?

    _Exactement madame !

    _Cela ne vous choque pas plus que cela ?

    _Exactement madame !

    _Et… vous vous foutez de moi ?

    _Exactement madame !

    Sous l’œil effaré de ses camarades, un garçon de 15 ans à l’air boudeur et aux longues boucles châtaines regarde son professeur s’époumoner devant lui, une expression narquoise sur le visage. Excédée, celle ci fait les cent pas devant son bureau en pointant un index accusateur vers lui, puis vers la sortie, avant de hurler.

    _Veuillez me faire le plaisir de sortir d’ici immédiatement.

    A moitié hilare, cachant mal son air victorieux, le garçon prend son sac et se lève avec beaucoup de dignité avant de sortir en claquant la porte derrière lui. Il vient de s’attaquer avec un cocktail de sortilèges de son cru au pire saligot que l’école ait vu dans ses murs. Il sait que ce qu’il vient de faire lui coutera cher, mais il se fiche bien des conséquences. De toute façon, les vacances approchent, synonymes de retour à la maison.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Dernière édition par Xavior O'Flahertie le Mer 7 Jan - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   Mer 7 Jan - 20:45



    I still haven’t found what I’m looking for

    Xavior est en vacances, l’été avant ses 16 ans. Son père a quitté Tokyo l’année précédente et habite à présent à Londres. Assis dans un arbre, un brouillon devant les yeux, il écrit. L’air est chaud, le vent rare, mais il est à l’ombre et au calme. Seuls les bruits de pas sous l’arbre le tirent de son activité. Il se penche par-dessus la grosse branche sur laquelle il stationne et hausse un sourcil. Un jeune homme brun le regarde sans expression sur son visage pâle. Plutôt grand de ce qu’il lui semble, vêtu d’un jean et d’un débardeur noir qui laisse voir un énorme tatouage sur son bras gauche, il pose sur lui des yeux bleu marine noyés de mauve, perçants comme des rayon X. En faisant plus attention, il se rend compte que le tatouage sur son bras est un dragon dont la gueule s’étale sur son épaule et la queue se perd dans le pli de son coude. Il a l’air d’un ange sombre sortit de nulle part. Mais le plus étonnant sont ces yeux qui le regardent. Xavior entame alors la discussion, cherchant à meubler le silence pesant.

    _Hum… Bonsoir ! Vous êtes qui ?

    _ Je m’appelle Sinead et je sais ton nom Xavior.

    _Euh ouaip… et pourquoi tu stationne sous mon arbre ?

    _ Je pense qu’il faut qu’on parle.

    La voix du garçon est chaude comme du miel, suave et douce, enveloppante. Pas comme celle de Xavior qui est presque nasillarde par moments. Xavior soupire et descend de son perchoir, se retrouvant face à Sinead. Comme il l’avait supposé, le jeune homme fait quelques centimètres de plus que lui. L’irlandais reprend donc la conversation.

    _Bon bah j’suis là qu’est ce tu m’veux ?

    _Je suis ton frère Xavior…

    _Bah voyons c’est Star Wars maintenant ici ?

    _J’ai l’air de me foutre de toi ?

    C’est ainsi que Xavior comprend qu’il a un grand frère. Enfin, plutôt un demi frère. Sinead est le fils de l’ancienne maitresse d’Aymeric, chose qu’ils viennent juste de découvrir tous les trois.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    _T’es sur que tu veux faire ça ? T’as de jolies boucles c’est dommage !

    _Ouaip bah j’en ai marre de ressembler à un gamin.

    _Roh bah c’est toi qui décide !

    Malicia, la meilleure amie d’enfance de Xavior, croisa les bras en le regardant prendre les ciseaux d’une main tremblante. Doucement, presque comme s’il s’apprêtait à commettre un acte sacrilège, le garçon coupa la première boucle qui tomba lourdement sur le sol en formant une volute parfaitement ronde. Puis, plus assuré, il coupe rapidement les autres boucles, le regard rivé sur le miroir en face de lui, se retrouvant bientôt avec une masse de cheveux fins en bataille. Doucement, il pose le ciseau sur le sol, au milieu des boucles, et reste planté devant le miroir, contemplant le résultat avec une pointe d’amusement dans le regard. Malicia reste bouche bée devant le désastre des jolies boucles écrasées sur le sol comme des feuilles mortes. Elle ne pensait pas qu’il aurait le courage de tout couper, lui qui était si orgueilleux de ses soyeux et brillants tourbillons de cheveux. Mais le fait est qu’il ne reste plus rien de cette toison angélique couleur chocolat et miel. Elle s’approche à quatre pattes de lui, toujours sous le choc. Elle ne l’avait jamais vu autrement qu’avec cette coiffure et les épis mal coiffés lui font soudain peur. Elle pense à un ange qui aurait laissé tomber ses plumes pour devenir un vrai démon, monstrueux sans ses atours légers, gauche et vil sans son souple attirail.

    _J’trouve que j’ai l’air plus cool comme ça non ?

    _Je trouve ça… effrayant !

    Ses yeux verts sont écarquillés devant le spectacle qui s’offre à ses yeux. Assurément, la nouvelle année qui venait allait marquer un grand changement. Et elle ne savait pas encore en quoi elle avait raison d’être effrayée.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Avatar; Jared Leto
    Pseudo; KeroZen
    Âge; 17 ans
    Comment avez vous découvert le forum ? Par un partenariat sur Acide Edulcore
    Comment le trouvez vous ? Super design et j’aime beaucoup l’intrigue.
    Code; Ok By Cassian

    Je me suis permis d’ajouter le physique et le caractère en plus



    J'ai volontairement fait des anecdotes courtes pour cerner rapidement les personnages

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Alice D. Woodman

R a v e n c l a w ' s . Prefect

avatar

Nombre de messages : 301
VIP : 7
© Avatar : .
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 25
Nationalité : britannique
Pêché Capital : envie
Musique : Playground Love - Air.

More of me.
Patronus:
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   Mer 7 Jan - 21:02

Salut et bienvenue parmi nous.

Est-ce que tu pourrais préciser dans le titre du sujet si ta fiche est bien terminée ou si elle ne l'est pas, s'il te plaît ?

PS : L'âge qui doit être dans le profil est celui de ton personnage et non le tien Wink

_________________




    « If I had a world of my own, everything would be nonsense. Nothing would be what it is because everything would be what it isn't. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   Mer 7 Jan - 21:07

Ah je savais qu'il me manquait un truc désolé ^.^

Et pour l'age j'avais pas bien comprit si c'était pour moi ou pour le perso

Kero le boulet berk
Revenir en haut Aller en bas
Alice D. Woodman

R a v e n c l a w ' s . Prefect

avatar

Nombre de messages : 301
VIP : 7
© Avatar : .
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 25
Nationalité : britannique
Pêché Capital : envie
Musique : Playground Love - Air.

More of me.
Patronus:
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   Ven 9 Jan - 21:40

    Histoire intéressante qui nous présente d'ailleurs un personnage qui m'a l'air fort sympathique. ^^ J'aimerais cependant en savoir un peu plus sur lui comme, par exemple, l'ensemble de sa réaction lorsqu'il apprend l'histoire de son demi-frère ou la raison exacte pour laquelle il se coupe les cheveux. Ne plus ressembler à un gamin ? Pourquoi ? "Juste" pour ça ?... Tu pourrais aussi mettre plus en avant le caractère car je ne ressens que peu des adjectifs que tu as cités dans la partie "caractère et physique".

    Au passage, fais attention à ne pas passer du passé au présent comme tu l'as fait à une ou deux reprises dans ton RP. Ce serait bien si tu corrigeais ça aussi.

    Courage ! =P

_________________




    « If I had a world of my own, everything would be nonsense. Nothing would be what it is because everything would be what it isn't. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   Ven 9 Jan - 23:36

Bah justement c'était fait expres... je ne fais jamais rien au hasard. Mais bon s'il faut je vais completer... u_u
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Xavior E. O'Flahertie (Devil Must Laugh) ------ [En refait une]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Just take our laugh as golden wounds | Val. Fox {OK}
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Nice to meet you... or not! :: Don't waste my time, please.-
Sauter vers: