Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Sam 20 Déc - 19:16




i d e n t i t é ;
    Nom; Murray McFray.
    Prénom; Clémence Alexandara Jenny.
    Surnom; Clémence n'a pas vraiment de surnom, puisqu'elle n'a jamais vraiment eu d'amis. Néanmoins, son frère l'appellait parfois "Alex", ou bien "Clem", selon ses humeurs. Autrement, elle reste Clémence, point.
    Âge; 17 ans.
    Année; Septième Année.
    Nationalité; Irlandaise.
    Orientation Sexuelle; Hétérosexuelle.
    Sang; Sang Pur.




monde magique ;
    Maison souhaitée; Slytherin, malgré sa haine envers cette Maison, qui est pourtant la seule à même de l'accueillir.
    Baguette; Baguette en bois de Sureau - 22 centimètres - Crins de Sombral.
    Forme du Patronus; Léopard.
    Forme de l'Epouvantard; Son père, Edward McFray. Elle a gardé un mauvais souvenir de lui, notamment parce qu'il avait osé la battre. Dès lors, elle conserve une haine féroce envers son géniteur et une peur sans borne qui se manifeste à travers son Epouvantard.
    Animal de Compagnie; Clémence est toujours accompagnée d'une petite souris albinos, qu'elle a trouvée un jour en errant dans la rue. Depuis, elles sont toujours ensemble, et l'animal est prénommée Phosphatine.
    Métier Envisagé; Clémence n'a pas vraiment d'idée à ce sujet. Etant passionnée de Botanique, elle aimerait s'orienter dans cette branche, mais pour cela, il faudrait qu'elle y mette du sien.



r é a l i t é ;
    Avatar; Elin Jakobsdottir.
    Pseudo; Mademoiselle___X, ou Mad'X pour les flemmards.
    Prénom; Camille.
    Âge; Presque 17 ans.
    Comment avez vous découvert le forum ? Mmmh... Sur un top site, en traînant par hasard.
    Comment le trouvez vous ? Honnêtement ? Il est superbe. Je suis une grande mordue de forums RPG et cela faisait bien longtemps que j'en cherchais un capable de m'attirer autant au niveau du design' que du concept. Eh bien c'est réussi, toutes mes félicitations coeur
    Code; OK by Zaren.


_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI



Dernière édition par Clémence Murray le Lun 22 Déc - 17:41, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Sam 20 Déc - 19:23

r p ;





    11 Août 1991

    << Oh, bon sang ! Tu as mes yeux. La même couleur grise, les mêmes reflets. Et ton sourire... C'est le mien, lui aussi. Tu as de petites oreilles, mais là, je suppose que je ne peux pas dire de qui tu les tienes, pas encore. Et tes petits doigts... Tu es tellement jolie. J'ai encore du mal à croire que tu es mon sang. Mon bébé, ma fille, ma chair. Et sa chair, à lui aussi. J'ignore quand il rentrera. Il est sûrement avec ton frère. Peut-être qu'ils nous préparent une surprise ? Ils ne savent même pas que tu es là, ma beauté. Je crois que cela sera sans doute la plus grande des surprises pour eux. Tu verras, tu seras heureuse avec nous. Je te le promets. >> Elisabeth's Diary.


    - Maman ? Maman ! Maman, où es-tu ?
    - Par ici, je suis dans la chambre Sud !

    Des pieds claquèrent sur les dalles de l'entrée, puis gravirent quatre à quatre les escaliers, en direction de la chambre Sud, la plus éclairée à cette heure de la journée. Le petit garçon de quatre ans ouvrit la porte à la volée, et s'arrêta, bouche bée. Sa mère lui sourit, tenant à son sein un petit enfant d'à peine la taille de son bras. Il s'approcha, hésitant, et sa mère lui fit signe de monter sur le lit. Il s'exécuta, anxieux, se mordillant la lèvre. Il hésitait, mais finit tout de même par se pencher vers ce petit corps engourdi.
    - ...
    Elisabeth éclata de rire, puis secoua la tête, amusée.
    - Alexander, je te présente ta petite soeur. Tu peux la toucher tu sais, elle ne va pas te manger.
    Le petit garçon tendit une main timide, et effleura le petit crâne de sa jeune soeur, émerveillé. Il se sentait soudain très grand, très responsable de cette créature si fragile. Soudain plus sûr de lui, il demanda :
    - Quel est son nom ?
    Edward fit alors irruption dans la pièce, ses grands yeux glacés se posant sur le lit. Ses lèvres se tendirent en un petit sourire. Il ne faisait jamais plus que cela. Il s'approcha à son tour du lit, et s'installa sur une chaise, près de sa femme, lui prenant la main. Ses yeux pâles ne quittaient plus la petite masse tiède devant lui, il était comme absorbé par ce reflet de son âme, lié à celle de son épouse. Alexander s'agita, attendant une réponse à sa question, restée en suspens. Il voulait savoir, lui. D'accord, elle était jolie, mais pourquoi ses parents lui accordaient-ils autant d'attention à la fin ? Il existait, lui aussi ! Edward se tourna vers lui, et fronça les sourcils, ses grands mains touchant le bras miniature de sa fille.
    - Reste calme, Alex. Ne bouge pas comme ça, tu risques de faire une idiotie.
    Penaud, le garçon baissa la tête, puis la releva, avec un grand sourire.
    - Je peux aller aux écuries ? James veut me montrer un nouveau jeu, qu'il tient de son père, qui le tient de son père, qui...
    - Vas-y, mais fais attention. Et ne t'éloigne pas !

    Aussi tôt dit, aussitôt fait. Alexander s'éloigna au galop, et Elisabeth poussa un soupir. Il ne changerait pas, ce petit là, toujours par monts et par vaux. Elle tourna la tête vers Edward et sourit doucement, tenant toujours contre elle sa dernière née.
    - Elle a tes yeux, murmura Edward, ébahi.
    - Elle a ton nez, lui répondit Elisabeth dans un rire ému.
    Ils se serrèrent l'un contre l'autre, contemplant le fruit de leur amour interdit, pour la seconde fois. Et c'était toujours la même sensation de bonheur intense, qui les saisissait de toute part. Edward laissa ses doigts errer sur la petite tête, et déposa un baiser sur le front de son épouse. Dire qu'il n'avait pas été là quand elle avait mis leur second enfant au monde... Cela lui brisait le coeur. Elle lui serra tendrement la main, le rassurant, et sourit à nouveau.
    - Je... Je voudrai l'appeler... Comme ma mère... Si ça ne te gêne pas...
    Elisabeth rougit brusquement, évitant le regard de l'homme aux chevaux argentés. Elle le sentit se tendre comme un arc, mais il ne répondit pas. Elle savait qu'évoquer ses parents décédés n'arrangerait rien, et que cela ferait probablement revivre à son mari des souvenirs peu attrayants. Mais elle s'était promis que, si un jour elle donnait naissance à une fille, elle lui donnerait le nom de sa propre mère. Pour perpétuer l'histoire des Murray. Pour ne pas perdre la pensée qu'elle avait envers sa mère. Et pour la voir revivre à travers son enfant. Edward ne bougeait toujours pas, mais elle ne s'en inquiétait pas. Il aurait certainement préféré lui donner un nom qui représenterait davantage son côté familial, elle le concevait. Mais...
    - Bonjour, Clémence, lâcha t-il dans un murmure.
    Elisabeth sentit une joie intense lui envahir le corps alors qu'elle serrait la main d'Edward dans la sienne. Il y avait à présent un espoir, aussi petit soit-il. Il y en avait un. Ils prouveraient à tous que rien était impossible.



    Clémence arriva dans la famille, telle une boule de feu dans une écurie. Elle demandait beaucoup d'attention, et exigeait toujours d'être le centre du monde. Heureusement pour elle, Elisabeth se voua corps et âme à cette petite fille dont elle avait toujours rêvé. Alexander restait la plupart du temps avec son père, apprenant les bases de la sorcellerie et les rudiments de la chasse, qu'Edward pratiquait régulièrement. Malgré ce que l'on aurait pu penser, il s'avéra être un père attentif, quoique très strict. Mais c'était uniquement pour apprendre à sa progéniture à toujours bien se tenir, et à appréhender la vie future. Elisabeth était ravie de le voir ainsi, complètement gaga devant ses deux enfants. Tous les deux n'avaient certes pas eu un début de vie facile, ils s'en sortaient plutôt pas mal, maintenant. A l'écart, mais unis, c'était tout ce qui comptait. Et même si Edward continuait toujours son service, elle l'aimait. Elle ne pouvait pas s'en empêcher, malgré la petite voix au fond d'elle-même qui lui disait qu'un jour, elle le regretterait. Peut-être.
    Ils avaient acheté un beau manoir, en plein milieu d'une immense vallée. Personne n'avait osé y mettre les pieds depuis un bon moment, mais cela ne les avait pas impressionnés. Les Moldus, si. Tous deux issus de riches familles de sang pur, il n'avait pas eu de mal à s'approprier les terres et les domestiques. Menant ainsi une petite vie de château, Elisabeth était assurée que ses enfants ne manqueraient de rien, et c'était tant mieux. elle voulait leur donner tout ce qu'elle avait eu étant jeune, amour et soutien. Et Edward se chargerait de leur apporter une éducation hors du commun, c'était sûr. Oui, ils seraient heureux, tous les quatre.

_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI



Dernière édition par Clémence Murray le Mar 30 Déc - 21:35, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Dim 21 Déc - 21:28




    25 Décembre 1993
    Clémence a deux ans.

    << Une chose est sûre, je n'oublierai jamais leurs visages émerveillés. Pour immortaliser notre premier vrai Noël en famille, Edward et moi avons recréé une sorte de pôle nord autour du manoir. Avec des rênes, et de la neige à perte de vue. Il n'avait presque encore jamais neigé, ici. Clémence est assez grande maintenant, ses petits yeux gris ne pouvaient plus quitter l'étendue blanche des yeux. Elle a même fini étalée dedans, des flocons plein la bouche, ses épis blonds en tous sens. C'est une image que je ne pourrai jamais supprimer de ma mémoire. Alexander s'amusait sur une luge, dévalant à fond de train une pente que nous avions amménagée. Edward n'était pas là. Il n'est rentré que tard dans la soir, un petit sourire froid aux lèvres. Dieu, qu'il était beau, de la neige dans les cheveux, son grand manteau noir trainant derrière lui. Il y a des jours, comme ça, où je me dis que je suis la femme la plus heureuse du monde. >> Elisabeth's Diary.

    La petite fille éclata de rire, ses minuscules bras fouettant l'air comme les ailes d'un oiseau. Alexander avait six ans, et ne quittait déjà plus celle qu'il considérait comme sa protégée. Il tira la langue tout en louchant, et Clémnce applaudit, assise dans la neige, son bonnet vert lui tombant sur les yeux. Le petit garçon le lui remonta, puis l'attrappa et la fit grimper sur sa luge, lui faisait visiter les environs du manoir. Elle était très intelligente, pour une gosse de cet âge-là. Elle parlait bien, en plus de cela.
    - Plus vite, plus vite 'sander !
    Certes, elle n'arrivait pas encore à prononcer le nom de son frère avec exactitude, mais c'était un bon début. Ce dernier accéléra l'allure avec un cri de joie, faisant glisser la luge sur la neige fraîche. Clémence s'accrocha, alors qu'elle rebondissait sur le bois au gré des pentes. De loin, Edward surveillait ses enfants. Alexander serait bientôt assez grand, et la petite dernière semblait prometteuse. Il verrait, avec le temps. Elisabeth glissa son bras sous le sien, et ils échangèrent un sourire complice. Il n'avait jamais eu besoin de quelqu'un, avant. Jusqu'à ce qu'il la rencontre. Aussi froid et sombre soit-il, elle éclairait sa route, et l'aidait à avancer dans le chemin qu'il pensait être le bon. Il l'aimait, voilà tout.
    - Fais attention Alex, tu vas arriver sur le terrain des Grant si tu continues par là !
    Elisabeth connaissait le terrain comme sa poche, ayant grandit à quelques mètres de là. Elle marchait dans la neige, sa longue robe bleue derrière elle. Edward la suivit et passa un doigt dans les boucles blondes de sa femme, puis leva les yeux vers le ciel plus bleu que jamais.
    L'avenir leur tendait les bras.


    Les jours passaient, les années avec. Clémence grandissait à vue d'oeil, ses longs cheveux blonds tombant sur ses minces épaules. Elle avait effectivement les yeux de sa mère, deux perles grises semblant défier l'univers. Elle avait des lèvres pleines, héritage du côté Murray. Mais son allure et son oeil critique étant sans aucun doute ceux d'Edward. Elle se promenait de plus en plus avec lui, le long de la vallée, ou bien en forêt. Son frère était là, lui aussi, toujours prêt à la surveiller en cas de bêtise ou de danger. Ils étaient liés bien plus que par du sang, n'importe qui l'aurait juré. C'était rare, de telles relations familiales, surtout dans ce côté de l'Irlande, où les parents pour la plupart moldus envoyaient leurs enfants travailler. Les Murray McFray étaient respectés de leur ville, et parfois même, on les craignait. Pas elle, avec ses robes magnifiques et ses deux enfants formidables. Mais lui, avec son allure droite, ses enjambées étrangement légères, et son regard tranchant. Personne parmi les sorciers du coin n'avait eu vent de ses occupations, mais cela ne saurait tarder.
    Quoi qu'il en soit, il continuait à éduquer ses enfants avec une main d'acier. Il ne les frappait pas, mais quand il le fallait, il était un père comme tous les autres : défaisant sa ceinture pour corriger les âneries. Les larmes des enfants cédaient ensuite place aux remords, quand ils se rendaient compte de leur bêtise. Et, avec le temps, ils devenaient plus responsables.


_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Dim 21 Déc - 21:35




    8 Mai 1995
    Clémence a quatre ans.

    << Rien que d'y penser, j'en ai encore froid dans le dos. Ma pauvre petite soeur, mon adorable blondinette... J'y suis passé, moi aussi, au même âge qu'elle. Et depuis, il y en a eu d'autres. Mais le souvenir de la première râclée est inoubliable. Pourtant elle semble si petite, si fragile... Mais elle s'en remettra. Elle ne pourra pas s'asseoir pendant quelques jours, et puis, tout ira mieux. La meilleure consolation, c'est un câlin de maman. Avec ça, on oublie tout. N'empêche, elle a du avoir sacrément mal. >> Alexander's Diary.

    Clémence essuya ses yeux larmoyants de sa petite main, assise sur les genoux de sa mère, qui la serrait contre son coeur. Elle hésitait à bouger, au risque d'éveiller la peau tannée des petites fesses de sa fille. Elle aussi était passée par là un jour, même si, en principe, les filles y échappent plus souvent que les garçons. Elle savait que c'était un moment difficile à passer, mais Edward n'avait pas eu tort de la punir. Malgré le fait qu'elle, mère, fut outrée de son geste. Elle ne lui en voulait pas. Le moment passé, elle prennait enfin conscience de la peur qu'elle avait eue. Elisabeth sourit et siffla doucement, pour apaiser la fillette. Cette dernière leva ses immenses yeux gris vers sa mère, qui essuya les dernières larmes.
    - Chuuuuut, c'est terminé. Ca va aller. Alexander aussi y est passé. Je sais, ça fait très très mal, mais il faut que tu comprennes, Clémence. Tu nous a fait horriblement peur à ton père et à moi, ce matin.
    - Mmmm.... Pardon maman...
    - Chut, je sais. Je sais, ma petite fille. Je sais...
    Elisabeth posa sa tête sur celle de sa fille, lui caressant doucement les cheveux. Le matin-même, Clémence était partie seule du manoir, sans prévenir qui que ce soit. Et, bien entendu, elle s'était perdue. Seule, sur des terres qui n'appartenaient même plus au manoir. Des voisins l'avaient retrouvée, et, malgré leur peur de cette fille qui descendait directement de l'homme au regard bleu acier, ils l'avaient raccompagnée chez elle. Elisabeth et Edward avait eu plus peur que jamais, cherchant leur fille partout. Et Alexander n'était pas très glorieux non plus, complètement afffolé. L'esprit aventurier de Clémence était typiquement McFray, son père l'avait reconnu. Lui aussi, il avait tenté plusieurs fois de visiter. Et lui aussi, il avait eu affaire à la ceinture de son père. En y repensant, il souriait. Mais devoir infliger à son propre enfant cette punition n'avait vraiment rien de plaisant. Au contraire. Il avait toujours cru que son père faisait cela avec bonne humeur, alors qu'en vérité, c'est une vraie torture morale. Savoir que l'on va faire mal à sa chair n'a rien d'exitant. Mais il faut passer par là, à un moment où à un autre.
    Clémence reniffla une dernière fois, calée contre sa mère, qui lui murmurait des paroles apaisantes. Alexander passa sa tête dans l'entrebaillement de la porte, et entra, une fois que sa mère l'y eu autorisé. Il s'assit près d'elle sur une chaise, observant sa soeur. Elle était jolie, et elle ressemblait tellement à leur mère ! Par contre, elle commençait à avoir un sale caractère. Elle ne se laisserait pas "matter" comme l'étaient certains enfants. Pas comme lui, qui était un tant soit peu trouillard. Il plongea son regard dans celui de sa soeur, et ce qu'il y trouva lui glaça le sang. Elle avait quatre ans, mais cette lueur était celle de la haine.


    Clémence prennait son indépendance avec le temps, ne se souciant guère de son père. Elle lui vouait un respect total, mais elle ne pouvait s'empêcher de sentir sa confiance s'évanouir quand elle le regardait. Elle devenait assez grande pour comprendre, et remarquait que sa mère était seule. Trop seule. Trop souvent. Son père partait à l'aube, et revenait le soir, à l'heure du souper. Oui, elle le voyait bien, mais elle ne se posait pas de question. Elle n'avait rien à dire, rien à faire, c'était lui le père, et elle la fille. Et même si elle l'avait voulu, il n'aurait pas écouté, et il l'aurait punie de son insolence. Elle n'avait jamais oublié le printemps de ses quatre ans, même si pour son frère, cela semblait avoir été plus facile. D'ailleurs, depuis ce jour, il la protégeait encore plus. Et elle, elle découvrait les joies de l'enfance en s'amusant d'un rien. Elle tenait compagnie à sa mère dans les jardins et l'aidait à soigner les plantes. Elisabeth connaissait toutes sortes de sortilèges, et à chaque fois, Clémence se retrouvait émerveillée. Elle admirait beaucoup sa mère et le courage dont elle faisait preuve. Edward était dur, mais elle ne semblait pas touchée. Elle l'aimait, cela se voyait bien. Quand elle posait ses yeux sur lui, la lueur que l'on y voyait était celle de l'amour. Alors que chez Clémence, c'était toujours cette même haine.
    Le temps passait au manoir, et Clémence eut ses premières manifestations magiques. La toute première fut d'une violence inouïe, tous restèrent ébahis. A sept ans, elle venait de faire exploser huit carreaux, rien qu'avec sa colère. Ayant un caractère sacrément trempé, elle était impulsive, et voulait toujours tout avoir. Aussi, quand ses parents lui refusaient quelques chose, elle entrait dans une colère noire. Et les dégâts étaient impressionants. A partir de cette première manifestation, d'autres suivirent, moins violente. Edward commençait à s'interesser de plus près à sa fille qui l'ignorait. Qui ne lui répondait pas. Et qui finissait pas avoir les fesses rougies. Mais elle s'en moquait, elle s'y habituait. Alexander avait beau lui dire que c'était mal de s'opposer à leur père, elle n'en faisait qu'à sa tête. Parfois, elle se demandait même si elle avait été désirée de cet homme froid.


_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI



Dernière édition par Clémence Murray le Dim 21 Déc - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Dim 21 Déc - 21:47




    14 Juin 1998
    Clémence a sept ans.

    << Aujourd'hui, j'ai aidé maman aux jardins. Elle m'a montré plein de fleurs bizzarres, mais je crois que je suis restée captivée devant tant de beauté sauvage. On y est restées plus de deux heures, avant que papa ne rentre. Alex va bientôt revenir ! Il a fini sa première année à Hogrewarts, l'école dont maman m'a parlé. Il paraït que là-bas, ils nous apprennent à devenir des sorciers et à nous entrainer. On peut même se faire plein d'amis ! Alex a envoyé un hibou toutes les semaines, pour nous tenir au courant de ce qu'il faisait. J'ai vraiment hâte de le revoir, il me manque ! Bon, je descends. Je crois que maman a encore besoin de moi aux jardins. A plus tard ! >> Clémence's Diary.

    Clémence arriva dans les jardins au petit trot, et s'arrêta devant sa mère, à genoux devant un parterre de fleurs. Elle incanta, et les outils se mirent au travail, devant les yeux émerveillés de la petite fille. Elle s'installa aux côtés de sa mère, la regardant travailler en silence. Elle aimait bien les jardins. C'était un endroit paisible, et personne ne venait jamais les embêter, pas même les Grant avec leurs jeux idiots. Au moins, ici, elle pouvait parler tranquillement, et apprendre beaucoup de choses. Elle se rendait compte qu'elle appréciait les plantes. A force de les cottoyer, elle commençait à bien les connaître. Elisabeth l'interrogeait sur des espèces, et elle répondait du tac au tac, sans jamais se tromper. Sa mère était fière. Fière du fait que sa fille partage sa passion.
    Clémence s'éclaircit la gorge, se tordant les mains, gênée. Elle ne savait pas trop comment aborder le sujet.
    - Dis, maman...
    - Oui, bichette ?
    - Est-ce que.... Est-ce que.... Est-ce que papa il m'aime comme il aime Alexander ?

    Elisabeth marqua une pause, et fronça les sourcils. La question de sa fille était surprennante. Elle se tourna vers elle et essuya ses mains sur son tablier, avant de répondre dans un sourire.
    - Mais bien sûr, Clémence. C'est évident, ton papa t'aime beaucoup. Pourquoi cette question, ma chérie ?
    - Eh bien... Je ne sais pas, mais... On dirait pas. Des fois, il crie pour rien, et moi, je crois que je ne l'aime pas beaucoup. Il n'est pas gentil, et il te laisse toujours toute seule à la maison.

    Sa mère soupira et haussa les épaules, avant de repprendre son travail. Clémence commençait donc à remarquer les absences de son père. Il allait falloir qu'elle demande à Edward d'être plus prudent, dorénavant.
    - Tu sais, il ne me laisse pas seule. Il va au travail, comme tous les papas. C'est grâce à lui qu'on gagne de l'argent, et qu'on a de jolis jardins. Tu comprends ?
    - Oui, je crois.

    La petite fille se tut, et regarda faire sa mère, captivée. Elle espérait pouvoir faire ça, elle aussi. Un jour. Elle releva la tête et fronça le nez, faisant ressortir ses tâches de rousseur.
    - Est ce que moi aussi je vais aller à Hogrewarts ?
    - A Hogwarts, Cléménce. Bien sûr, tu iras. Tous les petits sorciers y vont.
    - Tu y as été, toi aussi ?
    - Et oui ! Ce n'est peut-être pas très plaisant, mais il faut bien aller à l'école. Et puis, tu vas te faire des amis à ton tour. Ton père y est allé, lui aussi. Et tu vois, on est pas morts.

    Elisabeth sourit, puis reprit.
    - Alexander y est bien, là bas. Il a intégré Ravenclaw, et tout se passe pour le mieux. Toi aussi, ton tour viendra.
    - C'est quoi Rovarclaw ?
    - Ravenclaw. C'est une maison. Il y en a quatre, en tout. Ravenclaw, Gryffindor, Hufflepuf et Slytherin.
    - Et toi, tu était où, maman ?
    - A Gryffindor. Et ton papa, à Slytherin.
    - Et comment on sait quelle maison est la mieux que les autres ?
    - Comment sait-on quelle maison est mieux que les autres, Clémence. Eh bien, on ne le sait pas vraiment... Tu comprendras le jour où tu y seras. Tu vas voir, c'est inoubliable.



    Alexander revint de Hogwarts complètement changé. Il était devenu studieux et se plaisait à partager son savoir avec sa soeur, qui semblait de plus en plus impatiente de rejoindre cette école, elle aussi. Il lui montrait ses cahiers, lui parlait des professeurs, des matières enseignées. Mais aussi des gens qu'il avait rencontré, du château magnifique, des fantômes, et des maisons. Clémence l'écoutait en silence, les yeux clos, rêvant de cet endroit dont tout le monde parlait. Bientôt, ce serait son tour. Elle hésitait encore, quant à la maison où elle voulait aller. En tout cas, ce ne serait pas Slytherin. Elle ne voulait pas faire comme son père. Tout, mais pas ça. Gryffindor, peut-être ? Ou bien Ravenclaw, comme son frère. Oui, Ravenclaw, ce serait très bien.
    Clémence changeait, suivant son frère. Mais ce n'était pas vraiment le même changement. Son caractère s'affirmait, et parfois, elle en avait peur. Elle avait le même que son père. Elle serrait les lèvres comme lui, elle toisait les autres comme lui. Pourquoi n'était-elle pas comme Alex ? Douce, intelligente et amusante ? La seule chose qui la rassurait, c'était son physique. Elle se trouvait jolie, en fait. Elle ressemblait beaucoup à sa mère, avec ses cheveux blonds bouclés. Depuis qu'il était rentré de Hogwarts, Alexander s'était coloré les cheveux. Ca lui allait bien, il était beau garçon. A son avis, il devait avoir pas mal de filles à ses pieds. Mais elle, elle préférait garder son blond. Elle aimait beaucoup ses cheveux. Elle s'aimait beaucoup tout court.



_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI



Dernière édition par Clémence Murray le Dim 21 Déc - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Dim 21 Déc - 21:58




    9 Juillet 2002
    Clémence a onze ans.

    << Je n'arrive pas à y croire. Vraiment pas. Ce matin, un hibou s'est posé sur la fenêtre de la cuisine. J'ai ouvert, comme toujours. J'allais appeler maman, quand j'ai vu que la lettre était à mon nom. Ca m'a fait drôle, je ne reçois jamais de courrier. J'ai donné un gâteau au hibou, qui est reparti tout de suite. Et j'ai regardé l'enveloppe. Il y avait bien mon nom à moi, et mon adresse aussi. Un un sceau que j'aurai pu reconnaître en mille, pour l'avoir vu sur toutes les lettres qu'Alex nous avait envoyées. Hogwarts m'écrivait. >> Clémence's Diary.

    Clémence était assise dans les jardins, les yeux fermés, prennant le soleil. Sa peau blanche ne supportait pas vraiment la châleur, mais tant pis, elle trouvait ça chouette. Elisabeth, suivie d'Alexander, arrivèrent à leur tout dans les jardins. Elle ouvrit un oeil et leur adressa un signe de la main, souriante. Son sourie s'effaça quand elle apperçut son père qui entrait à leur suite. Pourquoi était-il là, en pleine journée ? Il ne travaillait pas ? Clémence se redressa et but une gorgée de son jus d'ananas. Elle s'assit en tailleur dans l'herbe, bientôt rejointe par son frère aîné, qui la poussa en riant.
    - Alors petite soeur, il paraît que tu as eu du courrier ce matin ?
    Clémence lui tira la langue, et sortir la précieuse lettre de sa poche, avant de l'agiter sous le nez de son frère.
    - Eh ben oui ! Hogwarts m'a écrit à moi aussi, comme toi ! Je vais aller à l'école, et devenir la plus grande et la plus belle de toutes les sorcières du monde entier !
    Elle se surprit elle-même par son arrogance et son orgueil. On aurait dit son père. Mais cela ne lui faisait plus bizzarre, elle était comme ça, voilà tout. Edward sourit, pour la première fois depuis 11 ans. Un sourire franc et châleureux. Il s'installa près d'elle, et Clémence, surprise par tant d'attention, ne bougea même pas.
    - C'est génial, Clémence. Tu vas pouvoir aller en cours, te faire plein d'amis, et entrer dans une maison. Tu dois être contente !
    - Oui, très !

    Elle lui rendit son sourire, plongeant ses yeux dans le bleu paternel. Pour une fois, elle n'y trouva pas de cruauté, et s'en réjouit. Peut-être que c'était ça, être mature ? Elle allait peut-être enfin pouvoir s'entendre avec son père. Et ça, c'était super. Clémence serra lenveloppe contre elle, et croisa le regard de sa mère. Un brin nostalgique, et fier aussi. Mais il y avait autre chose. Comme... De la tristesse.


    Clémence effectua ses achats au Chemin de Traverse, alors que le grand jour approchait. Elle allait entrer en première année à Hogwarts, alors qu'Alexander entamerait sa quatrième. Elle était on ne peut plus contente. Elle allait le voir tous les jours, et elle serait peut-être même dans sa maison ! Que rêver de mieux, hein ? Ce fut avec joie qu'elle embarqua dans le Poudlard Express, sur la voie 9 3/4. Après un dernier signe à ses parents, elle pu savourer sa victoire. Allez à Hogwarts. ENFIN. Depuis le temps qu'elle attendait cela. Elle était installée à côté d'autres futurs élèves, d'environ son âge. Mais elle n'avait pas envie de leur parler. Il ne ressemblaient pas à des sorciers, pas comme elle. Elle admira son reflet dans la vitre et s'adressa un sourire charmeur. Oui, elle serait la plus douée, c'était sûr.
    La chose à laquelle elle s'attendait le moins fut l'annonce de sa maison. Elle se serait gifflée, si elle l'avait pu. Elle en avait même pleuré. Mais il était trop tard. Et plus les jours passaient, plus elle se rendait compte qu'en fait, elle y était bien, dans sa Maison. Les gens lui ressemblaient beaucoup, ils avaient le même sens de l'humoir noir, les mêmes rêves, les mêmes ambitions. Et en leur compagnie, elle n'avait pas peur de s'affirmer. Elle était jolie, mais pas convoitée. A vrai dire, les garçons savaient que s'ils voulaient quelque chose de sa part, elle ne disait pas souvent non. Sauf quand elle était en colère. Mais pour elle, cela relevait plus du jeu qu'autre chose. Ses quatre premières années se déroulèrent à la perfection, elle avait de bons résultats, et était respectée de tous les élèves. Alexander avait terminé ses études, et il lui manquait. Mais elle le voyait pendant les vacances, avant qu'il ne parte travailler. Il avait décidé de devenir ministre, et travaillait dur pour cela. Elle, elle ne savait pas encore. Elle s'en fichait pas mal, pour le moment. Tant qu'elle s'amusait et qu'elle était belle, tout allait bien. Elle devenait une très bonne sorcière, c'était incontestable. Mais l'été de sa quatrième année, alors qu'elle avait 14 ans, changea sa vie. Rien ne fut plus comme avant.


_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI



Dernière édition par Clémence Murray le Lun 22 Déc - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 17:38




    1 Août 2005
    Clémence a quatorze ans.

    << Je crois qu'il est temps. Oui. Elle ne dira pas non. Elle est douée, et elle est prête. Lui n'a pas voulu. Elisabeth n'en sait rien. Je l'aime, mais elle ne se rend pas compte du potentiel de notre fille. Elle ne dira pas non. >> Edward's Diary.

    Clémence s'entraînait dans la cour, récitant à son frère le nom de toutes les plantes qu'elle connaissait. Elle avait l'option Botanique, et cela lui réussissait à la perfection. En plus d'être douée, elle aimait cela. Oui, c'était vraiment bien, Hogwarts. Et il y avait Nathaniel, le beau Nathaniel... Elle secoua la tête et serra les lèvres, continuant son récit. Edward arriva à pas lents, toujours aussi discret, comme à son habitude. Il regarda sa fille, dont les longues boucles blondes étaient tressés de chaque côté de sa tête. Elle fit volte face, et ses grands yeux gris rencontrèrent ceux de son père. Ils échangèrent un petit sourire, le même. Identiques, la même expression, la même attitude. Clémence adressa un signe à son frère, puis s'éloigna, en compagnie de son père. Il l'emmenait visiter le paysage, comme il aimait tant le faire. Passant à travers un champs de bruyères, Edward s'arrêta et la regarda. Clémence l'interrogea du regard, et il se lança.
    - Tu es grande, Clémence. Bientôt 15 ans...
    - Je sais ça, merci, Papa. De quoi voulais-tu me parler ?
    - Eh bien... J'ai besoin d'aide, au travail. On recherche une fille dans ton genre pour nous prêter main forte. Il faut avant tout une sorcière déterminée et très talentueuse, alors j'ai pensé à toi.

    Clémence rougit sous ce compliment et se dandina, jouant avec ses tresses.
    - Et ton travail, il consiste en quoi, en fait ?
    Edward baissa les yeux et soupira. Elle était assez grande pour comprendre. Alors il lui dit tout sur ses activités. Il n'était pas un tueur, non, il rendait juste service lorsqu'il le fallait. Il travaillait la plupart du temps pour des mages noirs et apparamment, il était très bien considéré dans son travail. Elle hoqueta et recula brutalement, manquant de tomber, dardant sur son père un regard effrayé. Tout s'enclenchait. Les absences répétées, le caractère froid, la cruauté. Mais elle ne parvenait pas à comprendre pourquoi il restait avec sa mère. Cet homme était-il vraiment capable d'aimer ? Clémence cligna des yeux, dégoûtée.
    - Tu es un monstre. Tu es un monstre, et tu me demandes de le devenir à mon tour.
    - Tu es aussi douée que moi à ton âge Clémence ! Tu seras comme moi, tu vivras dans l'orgueil et la supériorité !
    rugit-il. Tu es comme moi, que tu le veuilles ou non ! Tu as mon sang, MON sang !
    - Non, c'est faux ! Je ne suis pas comme toi, je ne le serai jamais, tu m'entends ? Jamais !

    Edward leva la main, et la giffla de toutes ses forces. Elle ne broncha pas, mais son regard était pire qu'avant, pire que jamais. Ce n'était plus de la haine, c'était du dégoût, de l'horreur. Elle voulait le voir mort à ses pieds, le tuer, l'empêcher de toucher à un seul de ses cheveux. Elle ne voulait plus le voir, plus jamais, jamais, jamais. Elle voulait partir loin, avec sa mère et son frère.
    - Maman est au courant ? L'homme qu'elle croit avoir épousé est un monstre. Elle le sait ça ? Hein ?
    - Ta mère sait tout. Depuis que l'on s'est rencontrés, elle sait tout. Elle sait qui je suis, mais cela ne l'a pas empêché de m'épouser.

    Clémence secoua la tête, ne sachant plus que faire. Elle lui lança un regard chargé de haine, puis s'en alla. Il n'était plus rien, il n'avait jamais rien été. Elle ne voulait plus savoir qu'il était son père. Parce qu'il ne l'était plus, depuis longtemps déjà.



    Clémence retourna à Hogwarts, vide, morne. Elle ne voulait plus rien, n'avait plus de goût à rien. Elle refusa de rentrer chez elle pour les vacances de Noël de sa Cinquième année, et resta seule à Slitherin, plongée dans son combat intérieur. Elle s'était faite avoir, mais jamais elle ne tomberait aussi bas que son père. Murée dans un silence, elle perdit la plupart de ses amis, y comprit le beau Nathaniel, pour lequel elle vouait un amour étrangement éperdu. Lorsqu'elle le lui confia, il ne répondit rien. Rien, mis à part que lui, ne l'aimait pas. Cela la brisa au plus pronfond de son âme. Elle se laissait dépérir, et ses professeurs ne comprennaient pas. Les vacances d'été approchèrent et elle fut bien obligée de rentrer chez elle. Elle ignora son père, fit tout pour ne pas le croiser, se contentant de rester avec son frère et sa mère. Eux qui d'alleurs, ne comprennaient pas ce silence. Alexander restait près d'elle, lui tenait compagnie. Un jour, elle craqua, et brisa ce silence de mort. Elle ne lui dit rien au sujet de leur père, estimant qu'une vie anéantie valait mieux que deux. Mais il l'aida, la réconforta. Et Clémence remonta lentement la pente, même si elle se savait changée.
    Sa Cinquième année passa lentement, mais elle réussit bien ses examens, se plongeant dans le travail pour oublier. Sa nature lui faisait honte. Elle était comme son père, vouée à l'échec total, au fiasco. Mais elle se trouvait toujours aussi jolie. Elle rencontra deux filles, deux véritables garces, qu'elle avait jusqu'à présent ignorées. Mais elle trouva en elles de la compagnie, et se laissa bientôt revivre. Son caractère et sa supériorité s'affichèrent à nouveau, pire que jamais. Elle ne voulait rien, juste finir ses études et partir loin. Ou bien rester à Hogwarts toute sa vie. Elle était mauvaise et sauvage, n'acceptant de parler que quand ça lui chantait. Personne ne la comprennait, et c'était tant mieux. Elle avait profondememnt changé, mais elle se plaisait, ainsi.
    La Sixième année défila sans encombre. Elle recevait des hibous d'Alexander et sa mère lui envoyait des fleurs de toutes sortes. Elle soigna son malêtre dans la botanique et dans l'artihmancie, s'occupant comme elle le pouvait. Mais elle était comme morte, et elle ne voulait pas revivre.
    Clémence Murray abandonna le nom de son père; Il y avait une petite flamme en elle, qui ne demandait qu'à allumer un brasier. Ses yeux retrouvaient leur éclat. Elle voulait se venger, et elle y arriverait. A l'aube de sa Septième et dernière année, elle coupa ses boucles blondes. Il n'y avait plus rien pour la tenir dans ce monde, rien sauf son frère et sa mère. Et elle sauverait leur honneur coûte que coûte, à défaut d'avoir pu sauver le sien. Se trouvant enfin, la jeune Irlandaise fut forcée de voir qui elle était vraiment au plus profond d'elle-même. Elle était pervertie et malgré toutes ses dérobades, le Mal l'attirait, lui chuchotait des paroles de réconfort et lui donnait du plaisir. Elle ne voulait pas changer, ça non ; elle avait pour seul objectif de ne pas abandonner le reste de sa famille. Mais après tout, elle était comme elle était : mauvaise, glaciale, supérieure, manipulatrice et égocentrique.
    L'invication de Satan ? Bien entendu, elle en avait entendu parler. Et elle était totalement pour. Decidemment, sa Septième Année promettait d'être la plus belle de sa vie. Son père ne trouverait rien à redire : elle serait infinimment plus puissante que lui.

_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI



Dernière édition par Clémence Murray le Lun 22 Déc - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 17:38

Voilà, je pense que c'est bon =)

_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 20:10

Cassian Dale a écrit:
Bienvenue mademoiselle, merci pour l'inscription et je suis heureux que le forum vous ait autant attirée Wink

En espérant que cette fiche soit plus une partie de plaisir qu'une punition, bonne continuation.

[Ce message pourra être déplacé si jamais vous souhaitez plusieurs messsages à la suite les uns des autres pour votre fiche Wink, histoire que je n'ai pas a reposté à chaque fois -.-]

-----------------------------------------------------------------

Bienvenue yeah

J'ai vraiment aimé parcourir ta fiche qui laisse transparaître des sentiments, une véritable histoire, une véritable évolution également. De plus ton style est vraiment très agréable.

    Par contre, car il est rare que rien ne soit à relever :

    - je me demande pourquoi tu as intégré le nom de la maison de ton personnage sans savoir si le choixpeau allait t'y répartir. Il était pourtant bien précisé que la décision finale revenait à Bout de Tissu ; donc on ne lui retire pas cette prérogative, et c'est à modifier s'il te plaît. Que ce soit l'instant de sa répartition, dans la conversation avec son père, etc.

    - Et en ce qui concerne le mage noir :
    Spoiler:
     
    Désolé mais Voldemord n'a jamais existé dans ce contexte-ci, et aucun autre ne l'a remplacé, donc pas de puissant mage noir dans ton histoire.


Change ces points... qui sont assez conséquents pour la fin de ton histoire j'en suis conscient, mais voilà...
Bon courage Wink

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.


Dernière édition par Zaren Wisper le Lun 22 Déc - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 20:17

Merci beaucoup, voilà, j'ai changé tout ça =)

_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 20:26

Merci ^^

Spoiler:
 

Sinon je n'ai plus rien à dire, donc tu es validée, il ne reste plus qu'à attendre le passage du Choixpeau Wink !

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Clémence Murray

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 1159
VIP : 4
Pseudonyme : Mad\'X
© Avatar : Moi-même ♥
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 25
Nationalité : Irlandaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Slytherin ; Jury.
Musique : Tracy Chapman - Sing for You ; DHT - Someone ; Jason Mraz - I'm Yours

More of me.
Patronus: Léopard
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 20:31

Pas de problème, je comprends, et merci beaucoup =)

_________________


        JE VEUX BIEN
        FAIRE LA BELLE
        MAIS PAS DORMIR
        AU BOIS
        JE VEUX BIEN
        ÊTRE REINE
        MAIS PAS
        L'OMBRE DU ROI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/s-l-y-t-h-e-r-i-n-f83/clemence-murray-termine--ok-t1320.htm
Choixpeau Magique

Le Choixpeau a toujours raison

avatar

Nombre de messages : 768
VIP : 13
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 106
Nationalité : Aucune
Pêché Capital : Le Savoir
Groupe : Objets Magiques

More of me.
Patronus:
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   Lun 22 Déc - 20:44

Zaren qui prend ma défense maintenant... on aura tout vu. Mais il est vrai que je prend la décision finale selon ce que je perçois.

D'un tempéremment où transpire l'intelligence, l'égocentrisme, l'impulsivité, mais surtout l'arrogance, l'orgueil, la supériorité, la manipulation, la colère, et ce petit air supérieur...
Te laissent t'envoler droit vers...
S l y t h e r i n !


* Enjoy !
* RP et Floode bien sous ce bien joli visage qui tournera sans doute bien des têtes !
* N'oublie pas de faire ta fiche de liens et de sujets. Et n'hésite pas à en demander directement aux autres, personne ne mord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clémence Murray [ TERMINE ]. ----[OK]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sally Murray [U.C]
» Ryan Murray & Nathan MacKinnon
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Nice to meet you... or not! :: Do what I say... You're my slave. :: S l y t h e r i n-
Sauter vers: