Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 #. Un jour, nous nous retrouverons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Ven 12 Déc - 21:37


(c)Miss'hyde
L'absence est à l'amour ce qu'est
au feu le vent ; il éteint le petit, il allume le grand.




i d e n t i t é ;
    Nom; Elwood.
    Prénom; Milenia Judith.
    Surnom; Mia. Mimi. Mili...
    Âge; 16 ans
    Année; 6ème année.
    Nationalité; Anglaise
    Orientation Sexuelle; Hétéro
    Sang; Issue d'une famille moldue




monde magique ;
    Maison souhaitée;Gryffondor.
    Baguette; En bois de bouleau, 26.5 cm, la baguette de Mademoiselle Mia contient un nerf de coeur de dragon.
    Forme du Patronus; Une demoiselle, c'est à dire une libellule bleue.
    Forme de l'Epouvantard; Un rat. Mademoiselle Elwood déteste les rats.
    Animal de Compagnie; Milenia dispose d'une jeune chouette noire dont le nom est "Ainelim" pour son courrier.
    Métier Envisagé; C'est une bonne question.



r é a l i t é ;
    Avatar; Miranda Keer
    Pseudo; disc-horde
    Prénom; *****
    Âge; presque 15 ans.
    Comment avez vous découvert le forum ? Double compte. Mais chut...
    Comment le trouvez vous ? Très laid, c'est pour ça que c'est la deuxième fois que je m'inscris x).
    Code; Ok by Za'.



Dernière édition par Milenia j. Elwood le Dim 14 Déc - 20:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Ven 12 Déc - 21:38

r p ;
    Écrivez ici, en plusieurs anecdotes, votre vie, en passant pas votre enfance jusqu'à aujourd'hui. Le compte de ces RPS devra au minimum compter mille mots.


    Le 8 décembre 1995

    Cher journal. Dans quelle détresse me suis-je mise pour me retrouver une plume à la main ? Tu peux me le dire, journal ? Non, tu es trop… Dépourvu d’intelligence pour cela. Mais ainsi, tu ne pourras pas me juger, toi. Pas comme lui. Lui, qui est venu s’incruster dans ma vie sans permission. De quel droit ? Il n’en avait aucun. Aucun. D’accord, je veux bien croire que mes parents voulaient un deuxième enfant, et un fils de préférence, mais tout de même, cela ne leur donne pas tout les droits. En fait, La grossesse de la mère ne s’est pas assez bien passée pour qu’elle porte à nouveau la vie. C’est pourquoi, aujourd’hui, ils ont été chercher un jeune orphelin dans l’orphelinat le plus proche. Du moins, c’est ce qu’ils m’ont dit. Mais ils me prennent pour une idiote. Je sais très bien qu’il y a autre chose. Mais cela n’est pas le problème, pour l’instant. Ils ont pris un jeune garçon de mon âge du nom de Midnight. Mais je peux t’assurer qu’à part l’âge, nous n’avons rien en commun, mais alors là strictement rien. Et puis, je dois avouer, cher journal, que je le plaints, dans le fond. Il se dit peut-être que l’enfer de l’orphelinat est terminé. Il ne sait pas encore quelle vie je mène ici. Moi qui me disais que j’allais avoir enfin un ami sur qui compter… Et bien non. Il m’a regardé d’un air, mais d’un air ! Je ne saurais même pas le reproduire, cet air si mesquin. Je le déteste déjà. Je suis certaine que dans moins de trois jours, je le haïrai plus que tout au monde.

    Le 15 décembre 1996

    Personne n’est parfait. Ainsi, pour une fois, je m’étais trompée. Je me méfierai des apparences, à présent. Il n’est pas comme je l’aurais cru. Mais alors là, pas du tout. Je suis heureuse, journal. Mais lui n’est pas aussi heureux que moi, j’ai l’impression. Je pense qu’il me cache quelque chose. Mais quoi ? Il est gentil. Les parents sont tellement méchants avec lui, j’ai pitié. Je suis sûr qu’il regrette de l’avoir choisi. Ils se disent surement qu’ils se sont trompés. Je les connais, les parents. Et Mid’ commence seulement à les connaître, lui. Mais je l’aiderai dans ses découvertes. Je me le promets, et je le lui ai promis. On se parle souvent. Je vais le rejoindre dans sa chambre, puis la nuit suivante, c’est à son tour. On a fait connaissance petit à petit. Il a compris, enfin, que je n’étais pas comme mes parents. Il s’est excusé. Il m’a avoué que lorsqu’il m’avait vu pour la première fois, il avait cru que j’étais leur mini-sozi. Il un de ces sens de l'humour, je te jure ! J’ai ri, mais au fond de moi, cela m’a blessé. Heureusement qu’il est gentil, sinon…


    ____________________


    Un silence de mort planait sur la maison des Elwood. La petite Milenia était dans sa chambre. Elle pensait Midnight également dans la sienne, et les parents en train de recommander le repas qu’ils allaient prendre dans une heure aux cuisiniers. Jusqu’à ce que des bruits sourds se fissent entendre et résonnèrent dans toute la grande demeure.

    « Tu n’es qu’un petit voyou !! Je me demande encore pourquoi nous t’avons choisi. Je savais que tu n’étais pas celui que nous pensions que tu étais à l’orphelinat, mais j’ignorais que tu étais un sal petit voleur »

    Horreur. La jeune fille se recroquevilla dans son lit. Elle se rappelait, ce matin, avoir emprunté de l’argent aux parents pour aller chercher des bonbons chez le pâtissier. Encore une fois, Mid’ avait tout pris. Etait-elle maudite à ce point pour faire tant de mal autour d’elle ? Des bruits de pas se firent entendre dans l’escalier. Surement Mid’ qui montait dans sa chambre, le regard baissé et le cœur blessé. Il n’avait rien demandé, lui. Juste la tranquillité que lui avait promise la vie. Milenia devinait ses pensées et ses peines. Elle les partageait. Mais lui ne devait pas s’en douter. Une certaine haine devait grandir peu à peu à son égard. Elle le devinait et cela la désolait. Elle crut que Mid’ allait passer sa chambre pour aller dans la sienne, sans un regard. Elle sursauta donc lorsque la porte de sa chambre s’ouvrit dans un grand fracas. Devant elle, Mid’ souriait. Il lui souriait comme quand on sourit à son prochain. Il tendit les bras vers la jeune fille. Elle comprit, alors, à quel point ils étaient liés. Il n’était pas comme les autres. Milenia se leva et alla se serrer contre lui. Jamais elle n’aurait cru qu’il lui pardonnerait si vite. Et encore moins qu’ils seraient aussi proches, tout les deux.

    « Je t’aime, Mia »
    « Je t’aime encore plus, Mid’ »


    ____________________



    Le 15 juin 1997.


    Je suis malheureuse, journal. Tellement malheureuse. Tout va de travers. Tout va très mal entre les parents et Midnight. Il ne se passe pas un jour sans qu’une dispute n’éclate. Et moi, qu’est-ce que je fais ? Je vais auprès de lui, une fois que tout est terminé. Je lui parle. Il me parle. Il m’a dit que j’étais sa seule amie. Je lui ai dit pareil. Je l’aime comme un frère. Même plus que cela. Je le connais depuis 6 mois seulement, mais avec les parents comme les nôtres, comment ne pas être soudés comme nous le sommes ? Néanmoins, au fond, je sais qu’il m’en veut. J’en suis sûr. Je lui avais promis que je l’aiderais, que je serais de son côté. Je ne fais rien. Nadal. Il ne me le dit pas, bien sûr. Il est trop gentil pour cela. Enfin, il est gentil avec moi lorsque nous sommes seuls, plutôt. C’est vrai qu’en dehors de nos discutions, il me parle comme à un chien. Moi aussi, j’avoue. Il sait que si jamais les parents apprennent notre bonne entente, ils seraient aussi désagréables avec moi qu’avec lui. Du coup, il fait comme si nous étions les pires ennemis de monde devant eux. Et moi, je suis rentré dans son jeu. Il ne sait pas qu’en fait, je préférerais être comme lui. Il ne se laisse pas faire par les parents, comme moi. Il leur tient tête. J’ai parfois l’impression qu’il veut me protéger. Il ne comprend pas qu’en fait, les parents n’éprouvent rien à mon égard. Je peux faire ce que je veux, les pires conneries même, ils n’y prêteront pas attention. Je suis insignifiante à leurs yeux. Après tout, je ne suis qu’une fille. Or, une fille ne peut reprendre les rennes d’une grande entreprise de marketing –car oui, le père est le directeur d’une de ces grandes entreprises. Ils comptaient sur Mid’ pour cela. Mais lui ne l’entend pas de cette façon. Oh, que je l’aime. Il est comme un modèle. Je ne mérite pas toute l’attention qu’il me donne. Je ne suis qu’une lâche face à lui.


    ____________________



    « Mange la bouche fermée, Midnight. »
    « Et si tu pouvais arrêter de nous fixer comme cela. Tu es mal poli. »


    Il régnait dans la maison des Elwood une ambiance plus que désagréable. Chacun, assis à chaque côté de la grande table en bois, mangeait en silence, se regardaient sans dire mots. Les valets, un à chaque extrémité de la longue table, attentait de savoir les désirs de monsieur et madame. En tout, ils disposaient d’une dizaine de valets dans toute la maison. Une petite clochette était également à leur protée pour pouvoir appeler les cuisiniers eux même. Mais ceux-ci ne semblèrent pas les voir, ce soir. Toute leur attention était portée sur Midnight. Le jeune garçon les regardait sans louchait, sans baisser les yeux. Depuis son arrivée dans la famille, une guerre s’était installée entre lui et ses pseudos-parents, comme ils les appelaient. Tout ceci était d’une monotonie dérisoire. Ces petites remarques étaient devenues un rite incontournable de la famille. Une routine. Par contre, ci cette soirée ne fut pas comme les autres, c’est à cause de ce qui suivit. Normalement, Midnight aurait dû faire comme s’il n’avait rien entendu. Après tout, n’avait-il pas l’habitude de ces petites remarques incessantes ? D’habitude, il ne s’énervait pas pour si peu. D’habitude, ce n’était que lors des paroles très blessantes qu’il répondait. Surement que cette remarque avait été la goutte qui fait déborder le vase.

    Le garçon se leva d’un geste brusque, sans faire attention à la règle de la maison qui disait « ne jamais se lever de table temps que vous n’en avez pas la permission ». Les règles, cela faisait longtemps que Mid’ ne voulait plus en entendre parler. Mais ce fut la première fois qu’il en sèchait une de telle façon. Des éclairs semblaient émaner de ses yeux noirs, intense. J’aimais beaucoup ses yeux. Les parents semblaient bien moins apprécier que moi.

    « Je vous emmerde. »

    Et ça, ils l’apprécièrent encore moins. Les yeux du père étaient tellement énormes qu’il semblait avoir vu un monstre. Encore un peu et ils sortaient de leur orbite. La mère, quant à elle, était complètement paralysée. Pendant plusieurs secondes qui parurent des minutes, aucun mot ne fut prononcer. C’est le père qui déchira le silence qui s’était installé dans la grande salle d’une voix qui je ne lui avais encore jamais entendu.

    « Dégage. Je ne veux plus te voir. »
    « C’est bien la première fois que nous avons la même idée, papa ! »


    Oh, ce papa, il avait été prononcé avec tant de dégout. Il aurait pu faire un effort, tout de même, sur ce point là, Mid’. D’accord, les parents n’en font guère, mais si lui n’en fait pas non plus, c’est clair que rien ne risque de s’arranger. C’est ce que je pensais, jusqu’à ce que j’apprenne que Mid’ était parti.. Pour toujours. C’était le 30 décembre 2000.


    ____________________


    « Tu nous dois le respect, jeune fille »
    « C’est vous qui parlez de respect ? Non mais vous vous entendez ?! »
    « Monte dans ta chambre, je ne veux plus te voir ! »
    « Bordel mais qu’est-ce que vous chercher à la fin ? A me foutre à la porte comme vous avez fait avec Mid’ ? »

    Le silence sembla incongru après les cris si fort qu’il aurait suffit de mettre un miroir entre la jeune adolescente et ses parents pour qu’ils se brisent. Et ce n’était pas la première fois que cette discution avait lieu. Depuis son départ, Milenia parlait énormément de Midnight. C’était, pour elle, une façon de ne pas l’oublier, de garder sa présence dans cette demeure devenue si froide. Deux mois étaient passés depuis cette soirée bouleversante. Deux longs mois. Jamais Milenia n’avait reçut autant d’attention de la part de ses parents, et à choisir, elle préférait le temps où elle n’était qu’insignifiante à leurs yeux. Au moins pouvait-elle faire ce que bon lui semblait quand elle le souhaitait. Pourquoi était-il parti ? Pourquoi ? Il ne lui avait rien laissé. Pas même un petit mot. Elle monta les escaliers avec la pensée qu’il y a deux mois, c’était Mid’ qui montait avec le regard baissé et le cœur blessé. Elle entra dans sa chambre, les larmes aux yeux et le menton tremblant. Sans prendre la peine de prendre un mouchoir pour s’essuyer le visage, elle se dirigea vers sa table de nuit un bois de chêne et ouvrit le premier des tiroirs. Elle en sortit une petite photo représentant Midnight. Il n’avait pas le droit de la laisser seule. Il connaissait les parents. Il savait ce qu’elle devrait endurer après son départ. Pourquoi avait-il pris cette décision ? Il aurait pu lui parler. Lui proposer de l’accompagner même. Tout, tout sauf la laisser ici dans cette maison. Dans un élan de rage, elle déchira la petite photo en sanglot et la lança par-dessus la fenêtre. Il sembla que, ce jour-là, ce ne fut pas que les deux morceaux de papiers qui furent enlevé de sa vie, mais aussi tous ses souvenirs.


    ____________________



    15 aout 2002


    Tout d’abord, cher journal, excuse-moi pour cette absence quelque peu prolongée. J’ai pris plus de temps que prévu à me remettre du départ de.. Voilà quoi. Si je reprends la plume ce soir, c’est que dans deux semaines, ma vie va totalement changer. Savais-tu que j’étais une sorcière ? Non ? Et bien maintenant, tu le sais. A vrai dire, j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal à le croire. Mes parents aussi. Tu aurais dû voir leur tête ! J’étais ravie. Un des plus beaux jours de ma vie depuis son départ. Ma vie semblait si ratée. Enfin, je me sens revivre. Je me sens légère. C’était comme si mon vrai moi venait de se réveiller au moment où je lus cette lettre m’envoyée d’Hogwart, une école de sorcellerie. Si j’avais su que j’étais une sorcière… D’ailleurs, tu crois que j’apprendrai à remonter le temps ? Tu imagines, si je pouvais faire en sorte de revenir 2 ans en arrière ! M… serait à nouveau parmi nous. Je lui montrerais comme j’ai changée. Je ne suis plus du tout comme il me connaissait. Je me suis libérée. Les parents n’ont plus aucunes prises sur moi. Je profite de la vie. Je m’amuse. Pour cela, tous les moyens étaient bons ! Des énormes disputes comme en provoquait M… jusqu’aux fuites pendant la nuit. J’ai fais tellement de belles rencontres, depuis un an. Mais jamais de plus belle qu’avec lui. Il me manque, si tu savais. J’aimerais le serrer à nouveau dans mes bras. Je me suis informée, j’ai cherché après lui pendant des années, rien. Personne ne sait où il est parti. En fait, tout le monde est heureux qu’il s’en soit allé. Personne ne l’aimait ici à part moi. Personne ne le connaissait à part moi, aussi. Tant pis pour eux, moi, je garde son sourire en tête. Je ne l’oublierai jamais. Je dis que c’est grâce à mon état de sorcière que ma vie va changer, mais en réalité, elle a déjà fortement changée depuis quelques années, grâce à lui.


    ____________________







Dernière édition par Milenia j. Elwood le Sam 13 Déc - 22:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 11:18

Bon et bien re-bienvenue x)
Bon courage pour la suite de ta fiche ^^ et la nouvelle recherche du code x)

"Milenia dispose d'une jaune chouette noire" --> euh.... c'est jeune que tu voulais dire ? Sinon j'ai vu d'autres maladresses et des oublis de mots dans le début de ta fiche, attention Wink

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 14:57

Merci !

Je vais relire tout ça =).

EDIT : je pense avoir terminé.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 16:57

De rien ^^ !

Alors... déjà le code n'est pas bon, il a été changé ^^' .... mais tu le retrouveras au même endroit.
Il nous faudrait aussi ton épouvantard s'il te plaît ^^

Ensuite... j'ai un petit problème. Je te cite :
1. " Il ne se laisse pas faire par les parents, comme moi. Il leur tient tête. "
2. " Normalement, Midnight aurait dû baisser les yeux. Ne rien dire. "
Tu changes d'avis sur le tempérament de ton frère finalement ? ouch

Sinon j'ai bien aimé ta fiche, plus exactement les dernières parties où j'ai senti plus d'émotions... par contre, j'en connais plus sur Midnight que sur Milenia... donc ce serait bien si tu pouvais rajouter quelques petites indications sur son caractère qui reste assez flou jusqu'ici s'il te plaît.
Et.... peut-être décrire ce qu'elle a pensé du monde des sorciers une fois qu'elle y était. Après tout elle ne savait rien à ce sujet, comment s'y est-elle adapté, etc. ?

Allez bon courage Razz

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 21:46

Zaren Wisper a écrit:

Ensuite... j'ai un petit problème. Je te cite :
1. " Il ne se laisse pas faire par les parents, comme moi. Il leur tient tête. "
2. " Normalement, Midnight aurait dû baisser les yeux. Ne rien dire. "
Tu changes d'avis sur le tempérament de ton frère finalement ? ouch

^^ Hum. J'ai fais cette fiche en trois fois, d'où ces quelques petites fautes de changement de caractère. je vais modifier ça.

Pour ce qui est du caractère de Milenia, je me le suis dit aussi. Et pour le code... je suis maudite ouiin .

Merci beaucoup =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 22:12

D'accord, préviens quand ce sera fait Wink

Mdrrr x) .... allez, il n'est pas si dur à trouver.

Et de rien... mais ton IP refuse de te trahir, t'es qui x) ? *la curiosité est un vilain défaut ? Pour les autres peut-être x)*

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 22:23


    « Puisque je vous dis que je vais très bien ! C’est plutôt mes parents qui devraient venir à ma place, vous savez. Vous devriez y réfléchir, à cela, au lieu de réfléchir à mon état moral. »
    « Vos parents s’inquiète pour vous, Milenia. Dans quelle école allez-vous, déjà ? Le nom ne me dit rien. »
    « Mais… C’est ma vie privée, madame ! »
    « Vous êtes ici pour parler de cela. Essayez de comprendre. Quelque chose vous tracasse ? »
    « Rien du tout. La vie est belle, les oiseaux chantent, rien à dire. »
    « Mes parents m’ont dit que votre personnalité avait beaucoup changée depuis un certain temps. Vous êtes passée de la petite fille fragile, timide et, je site, quelque peu invisible à une euh.. Garce. Que voulez-vous dire à propos de ça, mademoiselle ? »
    « Invisible ? Garce ? Ca, c’est bien les dires de mes parents ! Et quoi, que voulez-vous que je dise là-dessus ? »
    « Et bien expliquez-moi ce changement de caractère ! Et avez-cous un copain, au fait ? Vos parents disent également que vos relations leur font peur. »

    Deux heures. Cela faisait deux heures que Mia était coincée dans ce bureau avec cette psy qui n’y connaissait rien à rien à sa vie. Si elle savait la vie qu’elle menait depuis 3 ans… Ce n’était pas une psy qu’il lui fallait, mais une bonne séance de massage pour calmer son tempérament explosif. Quelle idée avaient encore eu ses parents, seigneur. Ils n’avaient pas changé, eux. Leur fille prenait d’ailleurs un grand plaisir à la rendre la vie impossible. Dommage que la magie était interdite en dehors d’Hogwart, sinon ils vivraient l’enfer avec cette petite Milenia. La jeune débordait de colère envers eux et elle ne manquait jamais d’imagination pour le leur montrer. La psychologue n’avait pas tord, elle avait changée depuis que Mid’ était parti, et son entrée à Poudlard n’avait fait qu’accentuer ses traits de caractère, à savoir l’impulsivité, l’insolence, l’extravagance et une pointe de sarcasme pour couronner le tout. Mais au fond, une grande sensibilité sommeil en elle. C'est que la jeune fille est susceptible et forte tête.

    « BORDEL VOUS ME RENDEZ DINGUE AVEC VOS P**** DE QUESTIONS »
    « Calmez-vous, je vous pris. Vous voulez un calment ? »

    Si tout l’immeuble n’était pas encore au courant que Milenia avait son entretient aujourd’hui, il l’était à présent. La proposition de la psy sembla la calmer. Au du moins, au lieu de crier, Mia parut perplexe. Elle regardait la jeune femme, un sourcil levé, comme s’il s’agissait d’un gamin de 4 ans couvert de nutella. Elle finit par soupirer et décida de l’oublier. A présent, elle ferait comme si elle était seule dans la pièce. Elle s’adossa au fauteuil, à l’aise, et se plongea dans ses pensées. Aussitôt, Hogwart apparut devant ses yeux. Le monde des sorciers était tellement plus simple que celui des moldus. Ils se posaient tellement moins de questions. Il suffisait d’agiter sa baguette pour avoir ce que l’on désirait. N’était-ce pas merveilleux ?

    « Mademoiselle Elwood ? »

    Silence, silence. Milenia était loin, très loin dans ses pensées…


Gentil IP x). Hm.. Je suis d'humeur joueuse aujourd'hui. Je vous laisse chercher encore un peu, sadique que je suis (comme je vais de ce pas chercher après ce code).

Pour la rp, je ne sais pas si ça suffit ? ^^


Dernière édition par Milenia j. Elwood le Dim 14 Déc - 16:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Sam 13 Déc - 23:25

Pour le code c'est bon, t'as vu qu'il était trouvable x) .
"Il n'acceptait pas plus, dommage. " --> Tu parles de qui 0_o ? Il n'en manque pas un morceau ?

Et.... je vais être chiant, mais je n'en apprends pas beaucoup plus sur le caractère de ta demoiselle... Tu pourrais rajouter des points de sa psychologie s'il te plaît ?
(et c'est pas gentil de nous faire poireauter xD)

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Dim 14 Déc - 15:11

Oui =). Bah, il était au même endroit, facile.

*A cherché la phrase pendant une heure et a fini par la trouver."
Mince, j'ai oublié de la mettre en petit et en italique. C'était du HJ, je voulais dire que le poste d'avant n'acceptait pas plus =). Je vais la supprimée.
Pas de problème pour les points de sa psychologie.

Mais je ne suis pas gentille Razz .

EDIT : J'ai rajouté quelques petites choses, mais le rp est un peu tiré par les cheveux =S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaren Wisper

G r y f f i n d o r & Madness

avatar

Nombre de messages : 1407
VIP : 12
© Avatar : Lsi
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 25
Nationalité : Islandaise
Pêché Capital : L'envie

More of me.
Patronus: Léopard des Neiges
Orientation: Bi
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Dim 14 Déc - 20:24

Mdr x) ..... j'avoue que sur le coup je n'ai vraiment pas pensé que c'était du Hors Jeu, surtout que la ligne était sautée comme si c'était la suite.

Moi qui pensais pouvoir te valider.... et bien je me suis trompé... il te manque encore l'épouvantard. J'étais persuadé de l'avoir vu complété, mais non...

Donc complète ce dernier point et c'est bon...

_________________

          (c) Lsi
          Pénétrez dans les dérives de mon âme...

          Car ne pouvant se corriger de sa folie,
          il tentait de lui donner l'apparence de la raison.

          (c) Musset
----
Présence éclaire : exam jusqu'au 7 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/g-r-y-f-f-i-n-d-o-r-f15/zaren-wisper-ainsi-se-nomme-la-deraison-t734.htm
Milenia j. Elwood

G r y f f i n d o r

avatar

Nombre de messages : 52
VIP : 0
© Avatar : Miranda Kerr
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil
Groupe : //

More of me.
Patronus:
Orientation:
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Dim 14 Déc - 20:43

J'avoue, au moment de mettre les codes, je n'y ai pas fait attention.

Désolé, je n'avais vraiment pas d'idées pour l'épouvantard, j'ai mis le premier truc qui me passait par la tête x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique

Le Choixpeau a toujours raison

avatar

Nombre de messages : 768
VIP : 13
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 106
Nationalité : Aucune
Pêché Capital : Le Savoir
Groupe : Objets Magiques

More of me.
Patronus:
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   Dim 14 Déc - 20:59

Ce fut une bien jolie fiche ^^

Et d'un tempéremment autrefois timide et effacée, ce fut la colère, l'impulsivité, le côté forte tête, insolence qui prirent le pas. Sans oublier son côté émotif, doux et cette autre part comédienne...
Qui te laissent t'envoler droit vers...
Gryffindor !


* Enjoy !
* RP et Floode bien sous ce nouveau visage !
* N'oublie pas de faire ta fiche de liens et de sujets. Et n'hésite pas à en demander directement aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #. Un jour, nous nous retrouverons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
#. Un jour, nous nous retrouverons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - Quel jour sommes-nous ? - Aujourd'hui - Chic, c'est mon jour préféré !
» LIBRE - un jour viendra nous aurons des rêves à nouveau
» [UC] "Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'à la fin, nous nous déguisons à nous même" F. de la Rochefoucauld
» Nous nous sommes déjà croisé ! [ft. Danel]
» «Nous ne nous souvenons pas des jours, nous nous souvenons des moments» (scénario - Andreas L. Swan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Nice to meet you... or not! :: Do what I say... You're my slave. :: G r y f f i n d o r-
Sauter vers: